Covid-19: à Air Mauritius, on refuse de parler de licenciements

18 mars 2020

Covid-19, Air Mauritius, licenciements

Au sein d’Air Mauritius, on soutient que tout est fait pour préserver la sécurité d’emploi.

Réduction d’effectifs, de capacités, avions cloués au sol et suspensions de lignes aériennes… Un nombre croissant de compagnies aériennes dévoilent des mesures drastiques pour faire face à l’impact du Covid-19 et la fermeture des frontières de nombreux pays. A Air Mauritius, toutefois, on refuse de parler de licenciements.

Cette éventualité n’est toutefois pas à écarter. Surtout après la mise à pied de 54 employés d’Airmate, filiale d’Air Mauritius. Or Prem Sewpaul, responsable de communication de la compagnie aérienne nationale, se veut rassurant. «Les licenciements ou la mise au chômage technique ne sont pas dans notre agenda en ce moment», soutient-il. Interrogé sur l’impact du nouveau coronavirus sur les activités d’Air Mauritius, il explique que la situation est suivie de près et que tout est fait pour protéger l’emploi.   

«Ce n’est pas aux employés de prendre
le fardeau du Covid-19 sur leurs épaules»

Or, fait ressortir le négociateur syndical Atma Shanto, de la Fédération des travailleurs unis (FTU), d’éventuels licenciements ne sont pas à écarter. «Avec la fermeture des frontières et l’interdiction des vols vers les pays de l’Union européenne, il est fort probable qu’il y ait des licenciements chez Air Mauritius», affirme Atma Shanto. C’est pourquoi il préconise que des mesures soient prises dès à présent pour que personne ne soit mis à la porte.

Le négociateur syndical précise, dans la foulée, que les compagnies privées ont les moyens d’assurer la sécurité d’emploi de leurs salariés, des milliards de roupies ayant été mises à leur disposition afin qu’elles puissent mener à bien leurs activités. «Ce n’est pas aux employés de prendre le fardeau du Covid-19 sur leurs épaules.» Le patronat, insiste Atma Shanto, doit se montrer équitable et prendre ses responsabilités.

Quid des employés d’Air Mauritius, ont-ils eu vent d’une éventuelle mise à pied ? Une hôtesse de l’air, qui a requis l’anonymat, répond par la négative. Les vols vers les destinations que dessert la compagnie, ont été maintenus, souligne-t-elle. Cette dernière vient de sortir de Mumbai, pour se rendre à l’île de la Réunion et ensuite Paris. L’hôtesse de l’air se dit cependant consciente que les vols seront probablement réduits d’ici la semaine prochaine.

Rapatriement des Mauriciens en France et à La Réunion

Les autorités s’activement pour rapatrier les Mauriciens qui se trouvent à La Réunion et en France. D’ailleurs, Air Mauritius continue à desservir ces destinations jusqu’à nouvel ordre. «Nous opérons toujours sur La Réunion et la France et nous rapatrions tous les Mauriciens qui souhaitent retourner au pays», explique Prem Sewpaul. «Tant qu’il y a des passagers, nous allons opérer», ajoute le responsable de communication de la compagnie. Selon nos recoupements, Air Mauritius planifierait des vols additionnels ainsi qu’une reprogrammation afin de ramener au bercail les Mauriciens en France et à La Réunion.
La France est, depuis mardi 17 mars, en quasi quarantaine. Dans une allocution télévisée la veille, le président Emmanuel Macron a ordonné aux citoyens français de rester chez eux, sauf s’ils ont besoin de faire des courses, se rendre au travail, faire de l’exercice ou se faire soigner. Il a annoncé des mesures visant à «restreindre sévèrement les mouvements pendant les 15 prochains jours au moins», et à limiter autant que possible les contacts sociaux.
Le président français a également déclaré que les frontières extérieures de l’Union européennes seraient fermées pendant 30 jours et les déplacements à travers les frontières intérieures de l’espace Schengen fortement limités. Les ressortissants français sont toutefois autorisés à rentrer chez eux. 100 000 policiers seront déployés, a indiqué le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, pour faire respecter le verrouillage.
De leur côté, dans un communiqué spécial dans l’après-midi du mardi 17 mars, les autorités réunionnaises ont annoncé le confinement des Réunionnais. «Restez chez vous», c’est le message des autorités pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Ceux qui doivent se déplacer doivent obligatoirement avoir une attestation en bonne et due forme, sous peine d’écoper d’une amende.

Air Mauritius | Covid-19 | licenciements



Les plus lus

Agressé en direct sur Facebook, Tacha Ti Lamour risque des poursuites

Tacha Ti Lamour, agressé en direct sur Facebook, se serait-il rendu coupable de diffamation ? C’est ce que devra détermi...

Boxe cambodgienne: anou fwet disan avec Ranini Cundasawmy

Ranini Cundasawmy, la plus titrée des combattantes mauriciennes, invite les Mauriciens à découvrir le kun khmer (boxe c...

Tacha Lamour agressée en direct sur Facebook

Tacha Lamour a été  victime d’une agression par un  groupe d’internautes. Cette affaire aurait pour toile de fond une vi...

Prostitution: des clients se mettent à nu

Pourquoi un homme ressent-il le besoin de solliciter une prostituée ? Est-ce transgresser l’interdit ou une forme de per...

Remise en liberté: Kelvy Lutchigadoo débouté en Cour suprême

Après trois revers devant la Bail and Remand Court, Kelvy Lutchigadoo en a subi un autre en Cour suprême ce vendredi 8 m...