Achats de panique: la vente de gels désinfectants et de masques rationnée

15 mars 2020

Covid-19, commerce, overbuying, rationnement, hand sanitizers, masques 

Riz, farine, thé, œuf, fromage et lait sont parmi les vivres alimentaires pris d’assaut en grandes surfaces.

Il n’en croyait pas ses yeux. Plusieurs étagères de supermarchés étaient quasiment vides ce dimanche 15 mars lorsque Yogida Sawmynaden a mené une inspection surprise dans la matinée. Le ministre du Commerce a sillonné plusieurs supermarchés du pays, accompagné des officiers de la Consumer Affairs Unit. Il ne fait aucun doute pour lui que le Covid-19 pousse les Mauriciens à faire des achats de panique.

Yogida Sawmynaden a sollicité la collaboration des grandes surfaces et pharmacies afin que les masques et hand sanitisers (gels désinfectants pour les mains) soient rationnés. «J’ai été très clair lors de ma visite de ce matin. J’ai demandé que les supermarchés rationnent les hand sanitisers tout en informant les clients avec les affiches correspondantes.» Alors que du côté des pharmacies, «les officiers de la Consumer Affairs Unit ont reçu le mot d’ordre de veiller à ce que la vente des masques soit aussi rationnée», souligne le ministre du Commerce.

«Nous ne connaîtrons de
pénurie d’aucune sorte»

Et qu’est-ce qui explique le fait que les rayons des grandes surfaces, notamment ceux où se trouvent des produits tels que le lait, la farine, le fromage, les œufs ou encore les pâtes, soient aussi clairsemés ? Zordi avait déjà évoqué ce phénomène ce dimanche matin. «Les gens se ruent sur les supermarchés tout simplement sous influence des réseaux sociaux. Nous n’avons aucun cas de Covid-19 à Maurice, contrairement aux autres pays étrangers dont les habitants n’ont malheureusement d’autre choix que compléter leurs achats», explique le ministre du Commerce.

Il se veut rassurant. «Nous ne connaîtrons de pénurie d’aucune sorte en ce qui concerne les produits de consommation courante. Certaines grandes surfaces sont déjà bien armées.» Et Yogida Sawmynaden de confirmer que «les fournisseurs locaux [lui] ont donné la garantie que les navires de marchandises sont déjà en route pour Maurice». Il a tenu à préciser que les médias locaux doivent également prendre leur part de responsabilité dans la diffusion de nouvelles afin de ne pas susciter un faux sentiment d’angoisse.

Le ministre du Commerce n’exclut pas d’autres opérations de ses unités sur le terrain.

commerce | Covid-19 | hand sanitizers | masques | overbuying | rationnement



Les plus lus

Agressé en direct sur Facebook, Tacha Ti Lamour risque des poursuites

Tacha Ti Lamour, agressé en direct sur Facebook, se serait-il rendu coupable de diffamation ? C’est ce que devra détermi...

Boxe cambodgienne: anou fwet disan avec Ranini Cundasawmy

Ranini Cundasawmy, la plus titrée des combattantes mauriciennes, invite les Mauriciens à découvrir le kun khmer (boxe c...

Tacha Lamour agressée en direct sur Facebook

Tacha Lamour a été  victime d’une agression par un  groupe d’internautes. Cette affaire aurait pour toile de fond une vi...

Prostitution: des clients se mettent à nu

Pourquoi un homme ressent-il le besoin de solliciter une prostituée ? Est-ce transgresser l’interdit ou une forme de per...

Remise en liberté: Kelvy Lutchigadoo débouté en Cour suprême

Après trois revers devant la Bail and Remand Court, Kelvy Lutchigadoo en a subi un autre en Cour suprême ce vendredi 8 m...