Jeux olympiques: les sportifs mauriciens dans l’expectative

6 mai 2020

Jeux olympiques, sportifs mauriciens

«Cette fois-ci, il n’est pas question de report, mais d’annulation des Jeux olympiques (JO). Ce sera le cas si la pandémie n’est pas maîtrisée d’ici 2021.» C’est ce qu’a déclaré Yoshiro Mori, président du comité d’organisation japonais. Zordi a voulu tâter le pouls de quelques sportifs mauriciens qui ont cette compétition en ligne de mire.

Kate Foo Kune, badiste de 27 ans, vise une deuxième participation olympique. Porte-drapeau de Maurice lors de l’édition 2016 au Brésil, elle se perfectionne depuis, à l’étranger, afin de pouvoir décrocher sa qualification. «Franchement, les JO en 2020, c’est vraiment impossible en raison du contexte sanitaire actuel. C’est tout à fait raisonnable d’attendre un an.»

Jeux olympiques, sportifs mauriciens

Kate Foo Kune, Championne d’Afrique de badminton, a repris l’entraînement lundi 27 avril, en République Tchèque.

La pandémie du Covid-19 est venue mettre un frein à toutes les compétitions qualificatives. Bien que les JO aient été reportés à 2021, la Championne d’Afrique a repris l’entraînement en République Tchèque. «Je suis de ceux qui pensent qu’on ne peut pas prédire le futur. Même si la pandémie persiste, la vie devra reprendre son cours. Je persiste à croire que d’une façon ou d’une autre, les Jeux se tiendront bel et bien l’année prochaine.» Et Kate Foo Kune de préciser : «Je suis actuellement en République Tchèque et la réouverture est en cours. J’ai officiellement repris l’entraînement lundi. Cela fait beaucoup de bien.»

Une annulation éventuelle, la judoka Priscilla Morand, qui est en quête de sa toute première participation aux JO, préfère ne pas l’envisager. «Ce sera un coup dur, non seulement pour moi, mais pour tous les athlètes qui se préparent depuis plusieurs années afin de faire de ce rêve olympique une réalité.» La jeune femme, qui est née d’une mère mauricienne, a toujours évolué en Suisse. A sa majorité, elle a toutefois décidé de représenter les couleurs de Maurice.

Jeux olympiques, sportifs mauriciens

La judoka Priscilla Morand refuse d’envisager une éventuelle annulation des JO.

«Depuis le début du confinement, les salles d’entraînement sont fermées. Mais avec l’aide de ma ‘sparring partner’, on a réussi à reconvertir son grenier en une salle d’entraînement temporaire. Cela nous permet de garder la forme et d’être prêtes pour la reprise.» Elle estime tout de même qu’en Suisse, les activités sportives ne reprendront pas avant la fin de l’été, soit en septembre. «La priorité reste la santé de tous, mais je souhaite vivement qu’un vaccin soit trouvé pour que les JO puissent se tenir en 2021.»

Julien Paul, double Champion d’Afrique de badminton en trois ans seulement, était en pole position pour décrocher sa toute première qualification olympique avant l’arrêt des compétitions. Il avoue que «tout reste incertain. Le fait est que personne ne peut dire quand les entraînements reprendront à Maurice et encore moins les compétitions à l’étranger». Si jamais en 2021, les Jeux ne se tiennent pas, «l’attente sera longue jusqu’à l’édition de Paris en 2024. Mais cela me permettra de terminer mes études».

Jeux olympiques, sportifs mauriciens

Le badiste Julien Paul était en pole position pour décrocher sa toute première qualification olympique.

Au-delà des JO, le plus dur pour lui est de «ne pas pouvoir jouer au badminton. Maintenir la condition physique à la maison n’est pas un problème. Mais les sensations de la raquette à la main et le feeling du volant, ces choses-là on ne les ressent pas comme cela».

Ce qu’il espère de tout cœur, c’est de ne pas perdre le niveau qu’il a atteint ces derniers mois. «J’ai pu faire plusieurs compétitions et camps d’entraînement en dehors de Maurice. Si reprise il y a, je crains qu’il ne soit pas aussi évident de voyager. Je souhaite vivement que cela ne jo

Jeux olympiques | sportifs mauriciens



Les plus lus

Climat des affaires : Maurice armé pour attirer plus de capitaux étrangers

La performance remarquable de Maurice dans le dernier classement de la Banque mondiale sur la facilitation des affai...

Komiko : 25 ans de fous rires

Il était une fois, dans les années 90, une joyeuse bande d’amis qui partageaient la passion de faire rire les gens...

Une journée avec… Mridula Chooromoney, avocate

Ces journées de travail durent plus de douze heures. Entre visites à ses clients et procès en cour, son emploi du temps...

Lioness Stacy: la musique dans les veines

A 23 ans, Lioness Stacy est considérée comme la reine du Dancehall Shatta. Et la soeur de Sky to Be vise encore plus hau...

Plaine-Verte: un agent de sécurité de 54 ans arrêté pour trafic de gandia

Sous surveillance depuis plusieurs semaines, Salim Reza Khodabux a été arrêté à son domicile mardi 7 avril. Neuf sachets...