Vallée-Pitot: un enfant de 11 ans arrêté en possession de drogue synthétique

8 juin 2020

Ce cas interpelle. Alors qu’un policier a été arrêté dimanche après-midi en possession de gandia à Bain-des-Dames, c’est l’arrestation d’un gamin de 11 ans à Vallée-Pitot qui retient l’attention des officiers aux Casernes centrales.

«Cet enfant a été utilisé. Il a célébré ses 11 ans en mars dernier», confie une source au quartier général de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU). L’opération a été réalisée par les officiers de la Special Anti-Robbery Squad (SARS), sous les instructions du sergent Mungroo, pour fin mettre à des activités illicites.

Cette descente policière a été hors du commun. Et pour cause, trois personnes ont été interpellées, dont un écolier de 11 ans qui habite la localité. Les deux autres arrestations concernent un membre de la famille du mineur, un marchand de glace âgé 32 ans et un autre ami, âgé de 20 ans, qui réside à Plaine-Verte.

L’enfant autorisé à rentrer

Les policiers ont retrouvé en leur possession 15 doses de drogue synthétique, ainsi qu’un autre sachet contenant une quantité de cette même drogue. Au total, plus de quatre grammes ont été saisies sur eux, d’une valeur marchande de Rs 6 500. Les deux hommes ont été arrêtés avant d’être relâchés sur parole. Ils comparaîtront devant le tribunal de Port-Louis sous une accusation provisoire de possession de drogue synthétique.

Quant à l’enfant de 11 ans, il a été autorisé à rentrer chez lui sous les instructions de l’assistant surintendant de police (ASP) Chady. Sa mère est venue le récupérer au poste de police.

drogue synthétique | mineur | Vallée-Pitot



Les plus lus

Tacha Lamour agressée en direct sur Facebook

Tacha Lamour a été  victime d’une agression par un  groupe d’internautes. Cette affaire aurait pour toile de fond une vi...

Brutalité policière alléguée: «Injuste de nous mettre tous dans le même bateau»

Au sein de la police, l’enquête sur les allégations de brutalité policière est diversement commentée. Toutefois, les pol...

Confinés, les hommes religieux racontent: «Nous devons prier beaucoup»

Habitués à la vie en communauté avec leurs fidèles, comment les hommes religieux vivent-ils cette situation inédite ? Le...

Youtuber à Maurice, un vrai métier ?

Sommes-nous prêts, à Maurice, à considérer YouTube comme une option de carrière ? Et peut-on en vivre ? Quelques Youtube...

Vol de câbles d’une valeur de Rs 1,5 M: un réseau bientôt hors circuit

Cinq suspects ont été coffrés à ce jour. Et la Criminal Investigation Division (CID) de Grand-Baie est confiante que d’i...