Secteur énergétique: le CEB enregistre un record pendant le confinement

20 mai 2020

secteur énergétique, CEB, record, baisse, confinement

Jamais auparavant, le CEB n’avait enregistré une baisse de 35 % dans la demande d’électricité.

35 %. C’est la baisse dans la consommation énergétique enregistrée par le Central Electricity Board (CEB). Cela, pendant la période de confinement en vigueur à Maurice depuis le 20 mars dernier en raison de la propagation de la pandémie de Covid-19.

Il s’agit là d’un record. Jamais auparavant, le CEB n’avait enregistré une telle baisse dans la demande d’électricité. Au contraire, la demande n’a cessé d’augmenter considérablement lors de ces dernières années. Notamment en raison de plusieurs projets qui ont été mis en chantier. De plus, avec les changements d’habitudes observés auprès des Mauriciens qui ont de plus en plus recours aux outils technologiques, le CEB a depuis ces dix dernières années été forcé d’ajuster sa grille de production afin de mieux répondre à la demande. Le CEB a d’ailleurs investi massivement dans plusieurs projets tels que l’ouverture d’une ferme photovoltaïque à Henrietta au coût de Rs 200 millions ou encore la construction d’une tank farm au coût de Rs 540 millions.

Cependant, un des projets que le CEB considère comme primordial depuis ces dernières années, n’est autre que l’installation de deux turbines à gaz de 72 mégawatts. Celui-ci a cependant buté sur quelques résistances, en raison de son coût que beaucoup considèrent comme astronomique. Le projet est, en effet, évalué à Rs 7 milliards.

Difficile de faire des prévisions

Ce projet de turbines à gaz pourrait-il prochainement être relégué au second plan en raison de la crise économique qui est en train de secouer le pays ? Une source proche du dossier au CEB explique qu’il faudra d’abord savoir comment la consommation énergétique des Mauriciens va évoluer une fois que l’ordre de confinement sera levé le 1e juin. «Avec le confinement, plusieurs activités économiques ont été stoppées, surtout dans le secteur hôtelier. Nous suivons l’actualité de très près et on peut observer que plusieurs secteurs seront en panne pour encore quelque temps. Il nous est pour l’heure difficile de faire des prévisions pour savoir si la consommation va augmenter ou rester sur cette tendance observée tout le long du confinement», fait valoir cette même source.

C’est à la lumière du déconfinement que le CEB décidera s’il faudra ou pas reléguer certains projets énergétiques qui devaient incessamment être lancés.

CEB | confinement | record | secteur énergétique



Les plus lus

Gaz ménager: découvrez les nouveaux prix des différentes bonbonnes

La baisse du prix des bonbonnes de 12 kilos, 6 kilos et 5 kilos prend effet à partir de ce vendredi 5 mai. Le ministre d...

Concert : dernier passage sur Terre

Sébastien Margéot donne un ultime rendez-vous à ses fans, le samedi 12 octobre au Caudan Arts Center, pour clore la...

Saisie de 95 kg de cocaïne : où était la douane ?

Les douaniers avaient des instructions : les engins de chantier importés devaient être contrôlés. Deux travailleurs...

Trafic de drogue à Karo Calyptus: Priscilla Lisette mise hors d’état de nuire

86 doses d’héroïne et 12 semences de gandia ont été saisies au domicile de Priscilla Lisette, à Karo Kalyptus, samedi 14...

Shameer Abdul Raman n’a pas fini de déployer ses ailes

C’est à l’âge de 16 ans que Shameer Abdul Raman fait ses premiers pas dans la mode. Trente ans après, son étoile continu...