Prison de Melrose: Jean Alain Auguste est-il mort par pendaison ?

12 mai 2020

prison de Melrose, Jean Alain Auguste, pendaison

C’est vers 2 h 20, le 29 avril, que le corps sans vie de Jean Alain Auguste a été découvert dans sa cellule à la prison de Melrose.

La famille Auguste, résidant à Cassis, veut des réponses. Jean Alain Auguste, âgé de 30 ans, est-il mort par pendaison ? Condamné à trois ans de prison pour trafic de drogue, ce prisonnier a été retrouvé mort dans sa cellule vers 2 h 20 du matin, le mercredi 29 avril dernier.

Douze jours après le décès de Jean Alain Auguste, sa soeur Marie-Anne Elodie Auguste a fait une Precautionary Mesure au poste de police de Bain-des-Dames. L’habitante de Cassis remet en question les circonstances de la mort de son frère. Qui plus est, elle avance que ce dernier était en bonne santé et ne souffrait d’aucune maladie. Elle pense que son frère est mort de manière suspecte et qu’il y aurait eu foul play.

Selon la version de l’administration pénitentiaire de la Melrose High Security Prison à la police de Montagne-Blanche, Jean Alain Auguste manifestait des tendances suicidaires. Il avait été placé en isolement dans la cellule no 1, au Bay Landing No 1 de la prison. C’est vers 2 h 20, le mercredi 29 avril, que le corps du prisonnier a été découvert. Au dire des gardiens de prison, il a été retrouvé pendu à l’aide d’un morceau de corde attachée au haut-parleur. Cette corde a été coupée par le Medical Prison Officer en compagnie d’un membre du personnel de la santé de la prison et un gardien de prison. Le corps du détenu a été transporté à la Prison Hospital de Melrose, avant d’être transféré à la morgue du Princess Margaret Orthopaedic Centre, à Candos.

Il devait être libéré le 15 mars 2022

C’est vers 5 h 20 que les policiers de Montagne-Blanche ont débarqué à la prison de haute sécurité pour constater le décès du prisonnier. Selon l’enquête pénitentiaire, la victime aurait utilisé des morceaux de drap pour fabriquer une corde pour se pendre. Dans la soirée du mercredi 29 avril, l’autopsie avait été pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, en présence du chef inspecteur Bissessur. La cause du décès : «Asphyxia due to hanging».

Jean Alain Auguste avait été condamné à trois ans de prison le 24 janvier 2019 pour trafic de drogue et devrait retrouver la liberté vers le 15 mars 2022.

Jean Alain Auguste | pendaison | prison de Melrose



Les plus lus

Divyansh Dixit: des podiums mauriciens à Mr Punjab

«Venir à Maurice a été un nouveau tournant à ma vie.» C’est dans notre île que l’Indien Divyansh Dixit, dont le nom sign...

Langue maternelle: «Le ‘kreol ghetto’ a ce besoin constant de se réinventer...

En cette la Journée internationale de la langue maternelle, le Dr Yannick Bosquet-Ballah, Senior lecturer in Language St...

Cédric Vincent: quand le BDSM rencontre la mode

Dans le monde de la mode à Maurice, Cédric Vincent vient bousculer les codes. Notamment en s’inspirant de la scène BDSM...

Digitalisation et Covid-19: le travail, demain…

Le monde du travail est condamné au changement. Avec la crise du Covid-19 qui se rajoute aux pressions qu’exerçait déjà...

[Document] Budget 2020-21 : voici ce qu’il faut retenir

La pension universelle est maintenue. Ceux qui se retrouvent au chômage technique bénéficieront d'une allocation mensuel...