Metro Express: deux ouvriers indiens arrêtés, 75 rapatriés fin mars

14 mars 2020

metro express, Larsen&Toubro, manifestation, ouvriers indiens

Deux des ouvriers indiens qui ont manifesté sur le parcours du métro, à Richelieu, ce samedi 14 mars, ont été arrêtés.

Qu’est-ce qui a provoqué la colère des ouvriers indiens de Larsen&Toubro ? Ce samedi matin, 14 mars, ils étaient quelque 500 à avoir obstrué le passage du tram, à la hauteur de Richelieu. Deux de ces manifestants ont été arrêtés par la police.

Selon Nausheen Aullybux, responsable de communication de Larsen&Toubro, ce «coup» aurait été monté par «une petite poignée d’ouvriers frustrés» dont le contrat arrive à terme ce mois-ci. Soixante-quinze seront, en effet, rapatriés fin mars.  Elle parle d’une quinzaine d’ouvriers indiens, au sein de ce groupe, qui auraient «monté la tête» des autres. «Ils ont suivi, par solidarité.»

metro express, Larsen&Toubro, manifestation, ouvriers indiens

La colère était grande au dortoir des ouvriers de Larsen&Toubro à Richelieu.

Nausheen Aullybux, qui s’est rendue au dortoir des ouvriers indiens à Richelieu, précise, dans la foulée, que le rapatriement de ces Indiens est tout à fait normal. «C’est une procédure routinière. Nous les prenons sur un contrat d’un an. Sur la base de leur performance, celui-ci est soit renouvelé soit nous y mettons fin et embauchons d’autres travailleurs», souligne la responsable de communication de Larsen&Toubro.

Il n’empêche que les ouvriers indiens se sont plaints de leurs conditions de vie et de travail. Ils ont, entre autres, dénoncé la qualité du riz qui leur est servi. Des accusations devant lesquelles Nausheen Aullybux se dit surprise. «Nous n’avons jamais reçu de plainte concernant la qualité de la nourriture. Notre cuisine, au dépôt de Richelieu, est certifiée par les autorités sanitaires.»

Toujours est-il que la situation était tendue au dortoir des ouvriers à Richelieu. La Special Support Unit a même dû être appelée en renfort pour tenter de calmer les esprits échauffés. Nausheen Aullybux indique que des discussions ont été entamées avec les ouvriers. L’arrestation de deux de leurs collègues n’a fait qu’attiser la colère, forçant les policiers à former un bouclier pour les empêcher de quitter le dépôt.

metro express, Larsen&Toubro, manifestation, ouvriers indiens

Les ouvriers indiens de Larsen&Toubro se seraient notamment plaints de la qualité du riz qui leur est servi.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances ayant mené à cette manifestation. Des représentants des ouvriers donnent leur version à la police. «Nous collaborons pleinement avec la police», ajoute Nausheen Aullybux

Larsen&Toubro | manifestation | metro express | Nausheen Aullybux | ouvriers indiens



Les plus lus

Online typing job: a case of scamming reported to the Cybercrime Unit

Online job is one of the dream jobs of many people given the flexibility and the lucrative salary that come along. Howev...

Casela Nature Parks: huit incidents répertoriés en dix ans

Une touriste allemande âgée de 42 ans s’est fracturée les deux jambes alors qu’elle pratiquait de la tyrolienne au Casel...

Surexposition aux écrans: les conséquences sur les enfants

Les enfants naissent désormais dans un environnement hyper-connecté. Ces nouvelles technologie peuvent être d’un apport...

Gaz ménager: découvrez les nouveaux prix des différentes bonbonnes

La baisse du prix des bonbonnes de 12 kilos, 6 kilos et 5 kilos prend effet à partir de ce vendredi 5 mai. Le ministre d...

Victoria’s Secret annule son défilé : la lingerie entre dans l’ère #MeToo...

Ce fut l'un des défilés de mode les plus suivis pendant 20 ans : la marque de lingerie américaine Victoria's Secret...