Mauritius Duty Free Paradise: l’ex-Chief Financial Manager arrêté par ICAC

29 janvier 2020

MDFP, Danand Seetaram, ICAC, corruption

L’ICAC disposerait de faits accablants contre Danand Seetaram.

Danand Seetaram est dans de beaux draps. L’ancien Chief Financial Manager de la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP) a été arrêté par l’Independent Commission against Corruption (ICAC) ce mercredi matin, 29 janvier. Les enquêteurs disposent de faits accablants contre lui.

Danand Seetaram aurait utilisé sa position au sein de la compagnie pour faire placer des produits importés par la firme de sa soeur, Godzilla Co. Ltd, dans les magasins hors taxes d’Airports of Mauritius Limited (AML). Les faits se sont produits en 2012. Selon les documents que les enquêteurs ont obtenus, Danand Seetaram s’est rendu en Chine en novembre 2012 en compagnie de sa soeur. Ils ont commandé 1 077 paires de chaussures et des jouets. Les hommes de Navin Beekarry ont en leur possession des reçus montrant que ces produits ont été vendus à la MDFP contre deux chèques de Rs 914 250 et Rs 710 000. Quelques mois après, la direction de la MDFP se rendra compte que 441 paires sont défectueuses et que les autres ne sont pas de qualité acceptable pour être vendues. Ce qui avait poussé un responsable de la MDFP à faire une plainte.

Pas d’implication directe

Selon nos recoupements, la Commission anticorruption a pu établir que l’ex-Chief Financial Manager a bénéficié de cette transaction. L’enquête n’a toutefois pas démontré qu’il serait directement impliqué dans la prise de décision concernant l’achat de ces produits.

Autre point saillant de l’enquête : une agence immobilière, ESTA Property, enregistrée au nom de Danand Seetaram, a reçu un chèque de Rs 450 000 de la compagnie Godzilla Co. Ltd. AS Design, appartenant à Danand Seetaram, a reçu deux autres chèques de Rs 40 000 et Rs 80 000 de la MDFP. Face aux enquêteurs, l’ex-Chief Financial Manager a expliqué que ces deux montants étaient destinés à la production de gondoles qui auraient servi à exposer les chaussures de la MDFP. Or tel n’a jamais été le cas.

L’ICAC a procédé à son arrestation ce mercredi matin. Il sera présenté devant la cour de Rose Hill dans la journée. Une accusation provisoire de «receiving gift for a corrupt purpose», sous l’article 15 de la Prevention of Corruption Act (PoCA), sera retenue contre lui.

Danand Seetaram | ICAC | Mauritius Duty Free Paradise



Les plus lus

Fabrice Narainsamy, le prodige des ciseaux

S’il y a bien un «accessoire» indispensable à Fabrice Narainsamy, c’est son carnet de croquis. Ce carnet ne le quitte to...

Confinement: astuces pour mieux encadrer les enfants

Durant le confinement, il est facile de perdre ses repères. Or, il est important de maintenir un rythme de vie stable. L...

The African Marquis: Gabriel Froid, 23 ans, créateur engagé

Passionné de mode depuis sa tendre enfance, Gabriel Froid a fini par lancer sa propre marque, The African Marquis. Il pa...

Meurtre de Sorenza René : Patrice Rita évoque l’existence d’un complice

Inculpé du meurtre de sa concubine Marie Charis Sorenza René, 21 ans, le suspect Louis Lionel Patrice Rita, 26 ans, a mo...

Confinement: chez les Sirop, on ne s’ennuie jamais !

Confinement rime avec routine, rime avec ennui ? Pas pour les Sirop. Avec Olivier, Odile et Christina Sirop, fous rires...