Covid-19: les excès de certains policiers vivement dénoncés

25 mars 2020

Covid-19, confinement, police

Selon l’avocat Neelkhant Dhulloo, certains policiers seraient dépassés par les événements.

«Aret pran nissa ar la popilasyon.» C’est l’appel lancé par l’avocat Neelkhant Dulloo aux policiers qui ont, depuis l’annonce du confinement, commencé à poster une série de vidéos sur les réseaux sociaux tels que Fcebook. Dans ces vidéos, l’on peut notamment apercevoir certains policiers appréhender des Mauriciens qui ont fait fi du protocole de confinement. Les vidéos mettent surtout en exergue le langage ordurier utilisé par ces policiers à leur encontre. Une autre vidéo mise en circulation lundi soir, montre un homme se faire malmener par un groupe de policiers, visiblement après l’heure du couvre-feu.

Une situation qui n’a pas échappé à l’homme de loi Neelkhant Dulloo. Il s’interroge d’abord sur les règlements qui ont été émis par le ministère de la Santé afin de restreindre le mouvement des mauriciens. «Est-ce conforme à la Constitution?» se demande l’avocat. Il est d’avis que la mise en vigueur d’un tel règlement aurait dû bénéficier de trois quarts des votes à l’Assemblée nationale. Résultat des courses, fait valoir l’avocat, les règlements ne sont pas interprétés comme il se doit. «Certains policiers ne savent malheureusement pas comment agir avec le public. D’autres sont dépassés par les événements, car ils sont stressés en raison de la pression que leurs responsables sont en train de leur imposer», ajoute Neelkhant Dulloo.

«Nous ne sommes pas des tiktokers,
soyez professionnels»

Selon nos recoupements d’informations, l’attitude de ce groupe de policiers vis-à-vis du public est montrée du doigt par plus d’un au sein de la police. Certains d’entre eux ne se sont d’ailleurs pas gênés pour rappeler leurs collègues à l’ordre sur Facebook : «Ressaisissez-vous, officiers. Nous ne sommes pas des tiktokers, soyez professionnels.» D’autres policiers, qui déplorent aussi ce comportement abusif, expliquent qu’il y a pourtant eu une formation dispensée par la Data Protection Commissioner l’année dernière, pour faire ressortir que les enquêtes ou descentes policières qui doivent être filmées, doivent se faire sur le téléphone portable de travail et non personnel. «En filmant à l’aide de leurs portables personnels et en publiant sur les réseaux sociaux, ils s’exposent à des sanctions sous la Data Protection Act», fait part une source policière. L’avocat Neelkhant Dhulloo avance cependant qu’il y a, à ce jour, un vide juridique sur cette question.

Un autre officier, qui condamne également le geste de ces policiers, invite, sur son compte Facebook, les victimes d’abus d’autorité à solliciter les services de l’Independent Police Commission. «We need to assist Police where possible and respect police. The police must respect the people of Mauritius and the police must discharge duties in a professional and civilised manner, and in compliance with the laws», peut-on lire sur son post Facebook.

Malgré la circulation virale de ces vidéos de policiers sur les réseaux sociaux, le Deputy Commissionner of Police (DCP) Krishna Jhugroo, a affirmé n’avoir vu aucune d’entre elles. Il répondait à une question de la presse hier matin, mardi 24 mars, lors de la conférence de presse quotidienne du National Communication Committee sur la pandémie du Covid-19, sur lequel il siège. Le DCP Jhugroo a aussi fait ressortir que les policiers sont en train d’abattre un travail difficile en ce moment.

brutalité policière | covid-19



Les plus lus

Fabrice Narainsamy, le prodige des ciseaux

S’il y a bien un «accessoire» indispensable à Fabrice Narainsamy, c’est son carnet de croquis. Ce carnet ne le quitte to...

The African Marquis: Gabriel Froid, 23 ans, créateur engagé

Passionné de mode depuis sa tendre enfance, Gabriel Froid a fini par lancer sa propre marque, The African Marquis. Il pa...

Jazzy Christophe: une voie prédestinée

Le jazz coule dans ses veines. Véritable prodige du saxophone, Jazzy Christophe, 17 ans, a décroché une troisième bourse...

Confinement: astuces pour mieux encadrer les enfants

Durant le confinement, il est facile de perdre ses repères. Or, il est important de maintenir un rythme de vie stable. L...

Covid-19: John Ducon, le bloggeur qui sensibilise à travers des vidéos

Avec ses deux vidéos, CONFINEMENT ? #RessLakaz et CONFINEMENT ? #SERVI TO LETAN, Joseph Johnaddy Gontran a voulu informe...