COVID-19 – L’équipage de MK reprend le service malgré les inquiétudes

23 février 2020

Les membres de l’équipage de MK qui avaient été isolés à leurs domiciles.

Les membres d’équipage d’Air Mauritius ayant séjourné en Chine au cours de ces 14 derniers jours sont de retour au travail. Ils avaient été mis sous surveillance à leurs domiciles respectifs mais ont repris le service au début de cette semaine, soit lundi le 17 et mercredi le 19 février. Certains de ces employés racontent comment ils ont vécu cet épisode et la reprise après le congé forcé. Des expériences radicalement différentes dépendant des cas.

«Nous avions eu l’ordre de rester chez nous et on nous a informés que nous allions avoir la visite de médecins régulièrement », raconte un membre d’équipage d’une trentaine d’années. Or, ce dernier révèle que ces visites ne se sont pas vraiment bien passées : « les médecins qui nous ont rendu visite nous ont agacé avec leur attitude mesquine. » Ce trentenaire a mal digéré le fait que les médecins débarquaient à l’improviste chez lui pour les visites.

Congé forcé qui a fait du bien

Cependant, un autre membre de l’équipage vient dire l’opposé. Ce dernier dit avoir été satisfait de la venue des médecins chez lui. « J’ai reçu la visite des médecins régulièrement et vu que je n’étais pas malade, ils ne s’attardaient pas », dit-il. Notre interlocuteur se trouve actuellement à Paris. Il souligne que ces « quatorze jours de congé forcé » lui ont fait du bien et qu’il est temps désormais de bosser.

Une hôtesse de l’air confie, de son côté, que ses collègues sont encore inquiets concernant la COVID-19 : « Nous allons prendre toutes les précautions requises pendant nos vols et espérons que tout se passe bien.» D’ailleurs, elle raconte que cette inquiétude est présente chez les passagers également depuis qu’elle a repris du service ce mercredi. « En tant qu’hôtesse de l’air, nous essayons de les mettre à l’aise et nous leur expliquons les précautions à prendre en cas de nécessité. »

Memo d’Air Mauritius

Au moment où les employés concernés avaient été mis en quarantaine, un mémo de la direction avait été envoyé aux employés concernés : « Les membres d’équipage qui ont séjourné en Chine au cours des 14 derniers jours seront sous étroite surveillance médicale par les autorités sanitaires. Ils ne seront pas tenus de fonctionner avant la fin de leur période de surveillance (14 jours après leur départ de Chine). Tous les membres d’équipage actuellement en escale seront examinés à leur arrivée. Ils seront autorisés à rentrer chez eux et seront surveillés. »

Air Mauritius | covid-19



Les plus lus

Saisie de 95 kg de cocaïne : où était la douane ?

Les douaniers avaient des instructions : les engins de chantier importés devaient être contrôlés. Deux travailleurs...

Covid-19: «To merit enn kouronn», poème hommage à nos héros

«To merit enn couronn» a écrit Stelio Pierre-Louis dans un poème dédié aux combattants du coronavirus. L’art est la lang...

Tipla partaze : un millefeuille avec Akshay Seebaluck

On n’interrompt pas un artiste à l’ouvrage. Quand le peintre a posé ses couleurs, nous nous installons autour d’un caf...

Surexposition aux écrans: les conséquences sur les enfants

Les enfants naissent désormais dans un environnement hyper-connecté. Ces nouvelles technologie peuvent être d’un apport...

La Barclays Bank passe du bleu au rouge d’Absa

La Barclays opère depuis ce lundi 10 février sous le nom d’Absa bank. De nouvelles opportunités s’offrent maintenant aux...