Covid-19: John Ducon, le bloggeur qui sensibilise à travers des vidéos

7 avril 2020

Covid-19, confinement, John Ducon, Joseph Johnaddy Gontran

Joseph Johnaddy Gontran, alias John Ducon, est l’auteur de deux vidéos, CONFINEMENT ? #RessLakaz et CONFINEMENT ? #SERVI TO LETAN.

Il s’appelle Joseph Johnaddy Gontran. Mais beaucoup le connaissent sous son nom d’artiste John Ducon. L’auteur de deux vidéos qui ont fait le buzz ces derniers temps, CONFINEMENT ? #RessLakaz et CONFINEMENT ? #SERVI TO LETAN, se livre à Zordi.

Joseph Johnaddy Gontran confie d’emblée que cela faisait à peu près deux ou trois ans qu’il ne produisait plus de vidéo. Pris, entre autres, par son travail et sa vie personnelle. Occasionnellement, certes, il produisait des vidéos avec ses amis du collectif Le Studio Kisisa sur YouTube. «Cette année, une de mes résolutions était de reprendre ma page Facebook et j’avais commencé une mini-série intitulée L’arnaque», raconte-t-il.

«Faire le con»

Cet habitant de Pamplemousses s’est aussi entre-temps fait connaître sur TikTok. Il dit avoir téléchargé l’application, y voyant un moyen d’échapper à son quotidien. Et cela, bien que certains estimaient que c’était une appli pour gosses, voire une farce. Or, pour le jeune homme, TikTok était la plateforme idéale pour pouvait justement «faire le con» et se défouler. Puis il y a eu ce jour où il a reçu tout plein de commentaires positifs sur l’une de ses vidéos. Il s’est alors rendu compte qu’il y avait des gens qui aimaient ce qu’il faisait. Ce qui lui a redonné confiance.

Lorsqu’est arrivée la période de confinement, Joseph Johnaddy Gontran y a vu une aubaine. «Voilà tu disais, ayo mo pena letan, mais là tu as deux semaines sers-toi en.» Raison pour laquelle il a sauté sur l’occasion et sorti deux vidéos autour du confinement. C’était, pour lui, une opportunité de sensibiliser les gens sur le problème actuel, mais aussi de les aider à mieux le vivre à travers l’humour et des petits conseils, entre autres. «J’ai voulu apporter ma contribution civique. Devant le non-respect du confinement, je ne pouvais pas rester les bras croisés.»

«Un bon moyen de donner des infos sur le virus»

D’ajouter qu’il s’occupe, au niveau de sa paroisse d’un groupe de jeunes. «Je voulais les sensibiliser pour qu’ils puissent par la suite aller en parler à leurs amis et à leurs parents à leur tour.» Le jeune homme explique qu’il s’est beaucoup documenté sur le Covid-19. «Je me suis dit que ce serait un bon moyen pour moi de donner aux jeunes de mon groupe quelque informations sur le virus et quelques consignes. Mais sachant que les jeunes n’allaient pas s’attarder à lire de longs textes, j’ai décidé de le faire sous forme de vidéo.» Avec la première vidéo, CONFINEMENT ? #RessLakaz, «je me suis rendu compte qu’elle avait le potentiel de toucher un plus large public et pouvait peut-être éclairer sur la raison du confinement».

La deuxième vidéo, CONFINEMENT ? #SERVI TO LETAN, était une suite logique, poursuit-il. «Même s’ils avaient compris, pour la plupart, l’importance du social distancing, ça ne les empêchait pas de s’ennuyer. Voilà pourquoi je me suis dit que ce serait sympa de réunir un petit collectif de personnes connues des jeunes pour leur adresser un petit message sur ce en quoi ils peuvent investir ce temps qu’ils ont sur les bras. J’en profite pour dire un grand merci à tous ceux qui y ont participé.» 

«On se serre les coudes»

Joseph Johnaddy Gontran révèle que cela a été dur de reprendre la production de vidéos après presque deux ans d’absence et qu’il est «un peu rouillé». Le retour positif des internautes le motive toutefois. «Je me disais que même si une poignée de gens la voyaient, pour moi c’était déjà super car le message passe. Je ne m’attendais pas à autant de retours positifs et quelques-uns négatifs, il faut l’admettre.»

Comme lui, bon nombre de Mauriciens utilisent ces plateformes et leur communauté afin de venir en aide artistiquement aux gens ; en apportant une bouffée d’air frais en ces temps où l’on se sent parfois étouffé par le quotidien. Joseph Johnaddy Gontran parle des artistes qui opèrent dans le monde musical, de la vidéographie, du dessin, entre autres. «Je trouve ça vraiment cool, on se serre les coudes pour nourrir l’âme des gens en ces temps où tout va mal.»

confinement | covid-19 | John Ducon | Joseph Johnaddy Gontran



Les plus lus

Atelier Mo’Zar:Jazzy Christophe décroche une troisième bourse de Berklee

A tout juste 17 ans, Jazzy Christophe vient de décrocher une troisième bourse offerte par le Berklee College of music. I...

Blakkayo: le solda koltar devenu témoin de la vie

Onze ans déjà que Blakkayo n’a pas sorti d’album. Sur l’insistance de ses fans, l’artiste propose «Soz Serye», son quatr...

Komiko : 25 ans de fous rires

Il était une fois, dans les années 90, une joyeuse bande d’amis qui partageaient la passion de faire rire les gens...

Législatives 2019 : Rama Valayden ferait campagne pour Pravind Jugnauth

Membre du Parti travailliste (PTr) jusqu’à récemment, l’avocat Rama Valayden roulerait désormais pour l’Alliance Mor...

Maha Shivaratree : SMP célèbre le mauricianisme au Ganga Talao

L’Organisation non-gouvernementale (ONG) Solidarite Marye Pike (SMP) a mobilisé  plusieurs centaines de ses agents à Gra...