Covid-19: Akarshan Koonjoo, un homme solidaire

23 avril 2020

Covid-19, bénévolat, Akarshan Koonjoo

Plus de 400 repas ont été offerts aux policiers.

La surprise et le sourire sur leurs visages, il ne les oubliera jamais. Mardi matin, 21 avril, Akarshan Koonjoo a distribué plus de 400 repas aux policiers au front en cette période de confinement. Un geste plébiscité sur les réseaux sociaux. Et qui démontre que la solidarité, pendant cette crise sanitaire qu’est le Covid-19, n’est pas qu’un vain mot, voire l’affaire des organisations non gouvernementales uniquement. 

Pour mener à bien cette initiative, Akarshan Koonjoo, gérant du restaurant AK Gourmet, sis à Grand-Baie, n’était pas seul. Il a bénéficié de la collaboration d’Iqbal Aubeeluck, ainsi que des membres de leur famille et leurs amis. Chargeant les repas dans les véhicules, les dix volontaires se sont rendus dans différents postes de police du nord de l’île où ils ont distribué des burgers accompagnés de frites et de salades, une spécialité d’AK Gourmet. Akarshan Koonjoo raconte avec fierté la surprise des policiers qui ne s’y attendaient pas. Il soutient que ce petit geste a contribué à renforcer la volonté des membres des forces de l’ordre à se battre au quotidien.

Covid-19, bénévolat, Akarshan Koonjoo

Ce n’est pas la première fois qu’Akarshan Koonjoo fait du bénévolat.

Ce projet, Akarshan Koonjoo l’a préparé une semaine en avance. Avant de se lancer, les volontaires avaient déjà déterminé combien de personnes étaient végétariennes et non végétariennes. «Il m’a fallu presque deux jours pour préparer les burgers. Il était difficile, pendant cette période de confinement, de trouver des produits, surtout avec la hausse des prix», explique-t-il. De préciser qu’un protocole sanitaire très strict a été mis en place et suivi à AK Gourmet. Les volontaires ont suivi toutes les directives du ministère de la Santé concernant le lavage des mains et le maintien de la distance sociale. Les volontaires ont également pris les précautions d’hygiène nécessaires en portant des gants et des masques et en utilisant du désinfectant pour les mains pendant la distribution de la nourriture. 

Covid-19, bénévolat, Akarshan Koonjoo

La distribution s’est faite mardi matin, 21 avril, dans les postes de police du nord de l’île.


Le bénévolat est dans l’ADN d’Akarshan Koonjoo. Sa source d’inspiration est nul autre que son père, Vijay. C’est pourquoi, souligne-t-il, AK Gourmet essaie toujours d’aider les personnes les plus vulnérables en temps de besoin. «Nous sommes socialement actifs et nous aidons les personnes dans le besoin tout au long de l’année. Ce n’est pas la première fois que nous offrons de l’aide.» En effet, Akarshan Koonjoo avait offert plus de 2 000 repas, il y a deux ans, lors des inondations à Fond-du-Sac et les régions avoisinantes.

A ce jour, «nous avons aidé près de 75 familles durant cette crise sanitaire en leur fournissant des aliments de base et nous continuons de le faire à chaque fois que c’est possible». Qu’importe les difficultés financières et économiques qu’il rencontre actuellement.

Akarshan Koonjoo | bénévolat | covid-19



Les plus lus

Lioness Stacy: la musique dans les veines

A 23 ans, Lioness Stacy est considérée comme la reine du Dancehall Shatta. Et la soeur de Sky to Be vise encore plus hau...

Plaine-Verte: un agent de sécurité de 54 ans arrêté pour trafic de gandia

Sous surveillance depuis plusieurs semaines, Salim Reza Khodabux a été arrêté à son domicile mardi 7 avril. Neuf sachets...

Confinés, les hommes religieux racontent: «Nous devons prier beaucoup»

Habitués à la vie en communauté avec leurs fidèles, comment les hommes religieux vivent-ils cette situation inédite ? Le...

Climat des affaires : Maurice armé pour attirer plus de capitaux étrangers

La performance remarquable de Maurice dans le dernier classement de la Banque mondiale sur la facilitation des affai...

Une journée avec… Mridula Chooromoney, avocate

Ces journées de travail durent plus de douze heures. Entre visites à ses clients et procès en cour, son emploi du temps...