Coronavirus: les masques de type FFP2 «recommandés par l’OMS» débarquent

12 février 2020

coronavirus, masques, pénurie

La demande pour les masques aurait diminué, constate Arshad Saroar, ex-président de la Pharmacy Association of Mauritius et propriétaire de la Pharmacie du Centre, sise à Port-Louis. Comment, alors, expliquer que la première cargaison de masques N95, réceptionnée le 7 février, est déjà épuisée ? «Les Mauriciens n’achètent que trois ou quatre masques alors que les étrangers dévalisent nos stocks», explique-t-il. En effet, en raison de l’épidémie de coronavirus, baptisé Covid-19 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une pénurie mondiale de masques se fait sentir. Lors d’une réunion du comité exécutif de l’OMS à Genève, vendredi 7 février, le directeur Tedros Adhanom Ghebreyesus a évoqué de «graves ruptures», soulignant que «la demande est jusquà 100 fois supérieure à la normale».

Maurice, en tout cas, ne devrait connaître aucune pénurie, après celle survenue en janvier. Selon Arshad Saroar, «la deuxième cargaison va arriver au pays le 19 février». L’ex-président de la Pharmacy Association of Mauritius précise que ladite cargaison «contient des masques N95, des masques chirurgicaux ainsi que ceux de type FFP2, qui est recommandé par l’OMS». Il se veut rassurant. «Nous aurons une bonne quantité de masques si jamais une épidémie éclate à Maurice.»

Arshad Saroar indique, par ailleurs, que six à sept boîtes de masques N95 ont été livrées à différentes pharmacies de la capitale. Chaque boîte contient vingt masques, dont la valeur marchande est estimée à Rs 75 l’unité. Un minimum de quatre masques est conseillé par jour, soit un nouveau à quatre heures d’intervalle.

De son côté, face à la presse mardi 11 février, le ministre de la Santé a fait savoir que «le ministère possède déjà un bon nombre de masques, soit environ 8 000, et nous ferons l’acquisition de 5 000 masques supplémentaires». Kailesh Jagutpal s’est montré confiant que «si ena enn lepidemi tou korek parski pe amen an gran kantite».

«Si d’autres compagnies décident de nous en livrer, nous pourrons avoir jusqu’à 20 000 masques en stock», a-t-il ajouté. Kailesh Jagutpal a aussi souligné que le ministère de la Santé suit de près l’évolution du virus et qu’un plus grand nombre de masques sera importé en cas de besoin.

Coronavirus: le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, fait le point

Posted by ZORDI on Tuesday, February 11, 2020

coronavirus | FFP2 | masques | N95 | pénurie



Les plus lus

Saisie de 95 kg de cocaïne : où était la douane ?

Les douaniers avaient des instructions : les engins de chantier importés devaient être contrôlés. Deux travailleurs...

Covid-19: «To merit enn kouronn», poème hommage à nos héros

«To merit enn couronn» a écrit Stelio Pierre-Louis dans un poème dédié aux combattants du coronavirus. L’art est la lang...

Tipla partaze : un millefeuille avec Akshay Seebaluck

On n’interrompt pas un artiste à l’ouvrage. Quand le peintre a posé ses couleurs, nous nous installons autour d’un caf...

Surexposition aux écrans: les conséquences sur les enfants

Les enfants naissent désormais dans un environnement hyper-connecté. Ces nouvelles technologie peuvent être d’un apport...

La Barclays Bank passe du bleu au rouge d’Absa

La Barclays opère depuis ce lundi 10 février sous le nom d’Absa bank. De nouvelles opportunités s’offrent maintenant aux...