Coronavirus: l’équipage de MK échappe à la quarantaine à l’hôpital

6 février 2020

coronavirus, Air Mauritius, équipage, isolement

Les membres d’équipage ayant séjourné en Chine au cours de ces 14 derniers jours ont été placés à l’isolement à leurs domiciles respectifs.

La question a été posée au ministre de la Santé. Pourquoi  les membres d’équipage des derniers vols d’Air Mauritius en provenance de Hong Kong n’ont-ils pas été placés en quarantaine à l’hôpital de Souillac ? Il s’avère, en fait, que tous, du commandant de bord aux hôtesses de l’air, sont à l’isolement, mais à leurs domiciles respectifs.

Mais comment expliquer que les membres de l’équipage sont à l’isolement chez eux et non en salle de quarantaine ? Une source au sein de la compagnie nationale aérienne explique qu’un accord en ce sens a été trouvé avec les autorités sanitaires locales. D’où la visite régulière de médecins à leurs domiciles pour vérifier qu’ils ne présentent pas de symptômes.

Un mémo a été envoyé aux employés concernés, fait-elle valoir. «Les membres d’’équipage qui ont séjourné en Chine au cours des 14 derniers jours seront sous étroite surveillance médicale par les autorités sanitaires. Ils ne seront pas tenus de fonctionner avant la fin de leur période de surveillance (14 jours après leur départ de Chine). Tous les membres d’équipage actuellement en escale seront examinés à leur arrivée. Ils seront autorisés à rentrer chez eux et seront surveillés», y est-il mentionné.

Ce que confirment des membres d’équipage que Zordi a sollicités. «Nous avons eu l’ordre de rester chez nous. On nous a dit que nous recevrons la visite d’un médecin régulièrement», explique l’un d’entre autre, âgé d’une trentaine d’années. D’ajouter que tout le personnel ayant assuré le dernier vol en provenance de Hong Kong a été «derostered» pour 14 jours.

«Nous n’avons pas le droit de sortir de chez nous»

Ce trentenaire souligne que tous ont respecté à la lettre le protocole mis en place par Air Mauritius ainsi que les instructions qui leur ont été données une fois à bord de l’appareil. «Par exemple, nous avons porté les masques de protection tout le long du vol.» Bien que tous les passagers aient par la suite été placés en quarantaine à l’hôpital de Souillac, personne ne semblait souffrant dans l’avion, indique notre interlocuteur. 

«Je suis à l’isolement chez moi depuis mardi (NdlR, 5 février). Nous n’avons pas le droit de sortir de chez nous», affirme un autre membre de l’équipage. Il se dit néanmoins rassuré par la visite des médecins.

Une hôtesse de l’air confirme, de son côté, avoir reçu la visite d’un médecin. Ce dernier doit faire un suivi chaque trois jours à son domicile. «Si l’un d’entre nous manifeste un symptôme quelconque, les médecins se rendront sur le champ à notre chevet.» C’est, du moins, ce qu’on lui a expliqué, avance-t-elle.

A bord du vol, relate-t-elle, les passagers et les membres d’équipage étaient sereins. «Tout le monde portait des masques de protection. De notre côté, nous avions aussi des gants et du désinfectant. Nous avons également été contrôlés à notre arrivée à Maurice.»

Air Mauritius | coronavirus | équipage | isolement | quarantaine



Les plus lus

Saisie de 95 kg de cocaïne : où était la douane ?

Les douaniers avaient des instructions : les engins de chantier importés devaient être contrôlés. Deux travailleurs...

Covid-19: «To merit enn kouronn», poème hommage à nos héros

«To merit enn couronn» a écrit Stelio Pierre-Louis dans un poème dédié aux combattants du coronavirus. L’art est la lang...

Tipla partaze : un millefeuille avec Akshay Seebaluck

On n’interrompt pas un artiste à l’ouvrage. Quand le peintre a posé ses couleurs, nous nous installons autour d’un caf...

Covid-19 – La Psychose

Peut-on suivre l'exemple hyperdiscipliné chinois pour combattre le Covid-19 ? C'est la question que se pose Alii Bhurtun...

Casernes centrales: première lettre de transfert signée Khemraj Servansing

A peine installé, le nouveau commissaire de police a signé ses premiers transferts. Parmi ceux-ci, Anil Kumar Dip qui su...