Confinement: la nourriture pour animaux… une poule aux oeufs d’or

11 avril 2020

Covid-19, alimentation animale, confinement

Il n’y a pas que les prix des denrées alimentaires qui ont pris l’ascenseur pendant la période de confinement. C’est aussi la flambée du côté des prix des produits alimentaires pour animaux. Nombreux sont les propriétaires d’animaux de compagnie et défenseurs de la cause animale à en avoir fait l’amer constat.

«Je dépense Rs 1 500 chaque trois jours alors qu’avant, c’était entre Rs 2 800 et Rs 3 200 par mois !» lâche désabusé un propriétaire de chien de race dans la région de Rose-Hill. La nourriture en sachet étant indisponible dans les succursales autour de lui, il est contraint de se rabattre sur de la viande, voire six à sept boîtes de nourriture par jour. «Il n’y a même pas de riz ration sur le marché. Mon chien consomme le même riz que moi pour l’instant et ce n’est pas évident», avance-t-il. Il s’indigne du fait que les boutiques du coin profitent de la situation actuelle pour augmenter les prix de la nourriture pour chien.

«Les prix ne cessent de flamber»

Sarah, elle, a 15 chiens. Elle a, elle aussi, remarqué que les croquettes se vendent plus cher dans les boutiques. Et comme «un seul sachet de riz est autorisé par personne, ce n’est pas suffisant pour nourrir mes chiens», déplore-t-elle. Pour l’instant, elle a pu obtenir une quarantaine de kilos de riz, qu’elle mélange avec des carcasses de poulet. Le prix du sachet de riz varie entre Rs 270 et Rs 350 l’unité, dit-elle. Dans quelques boutiques du coin, le riz se vend à Rs 40 la livre.

Pooja Burhooa, qui vient volontairement en aide à une cinquantaine de chiens errants au quotidien, abonde dans le même sens. Elle dénonce la hausse des prix de la nourriture pour animaux sur le marché. D’autant qu’à ce jour, s’insurge-t-elle, plusieurs produits alimentaires animaliers sont indisponibles dans les supermarchés. Cette situation pèse lourd dans le budget des propriétaires. «Ils sont découragés et ils sont poussés à abandonner leurs animaux. Ce n’est pas évident pour nous, sauveurs, de nourrir une centaine de chiens errants par jour. Les prix ne cessent de flamber.»

Le cœur sur la main, elle se déplace à l’aide de son scooter dans sept différents villages chaque jour pour nourrir les chiens errants. Elle leur donne actuellement du riz, des carcasses, des boîtes de conserve, des produits surgelés et quelques croquettes. Comme elle avait du mal à trouver à manger pour eux, Zoomania Mauritius (voir encadré) lui a offert cinq sachets de croquettes de 20 kg.

«Les prix des autres produits sont aberrants !»

Directrice de Pink Pony Charity Trust, une association qui existe depuis maintenant deux ans, Usha Oodit Bawani fait elle aussi comprendre qu’il n’y a presque plus de produits alimentaires pour chiens et chats dans les supermarchés. Elle se retrouve ainsi à acheter du poulet frais pour les nourrir. Or le coût est au-delà de son budget, d’autant que c’est plus cher que d’habitude. Usha Oodit Bawani lance, de ce fait, un appel à la solidarité pour nourrir ces petits êtres.

Même les produits pour oiseaux et hamsters se font rares sur le marché. Rachel, qui est propriétaire d’une dizaine d’oiseaux et de deux hamsters, ne cache pas sa frustration. «J’ai du mal à trouver des graines de tournesol pour mes animaux. Les prix des autres produits sont aberrants !» Elle a donc préféré se rabattre sur des petits biscuits et des céréales.

Pas de croquettes, pas de panique

Initia Pet Care donne quelques conseils aux propriétaires n’ayant plus de croquettes pour leurs animaux de compagnie.
Saviez-vous que les viandes de bœuf et de mouton sont recommandées pour un chien de taille moyenne à grande ? Pour ceux de plus petite taille, le mieux c’est de leur donner de la volaille… ou même du lapin !
Pensez à enlever les os qui ne sont pas recommandés et peuvent être dangereux.
Le poisson aussi a les protéines qu’il faut pour votre chien. Le chien peut manger tout type de poisson selon sa consistance et son niveau d’activité.
N’oubliez pas de mélanger avec du riz et quelques légumes pour un maximum d’apports nutritionnels.

 

Zoomania Mauritius fait du volontariat

Pendant la période de confinament, Zoomania Mauritius a décidé de faire des livraisons à domicile dans le Nord du pays. Parmi les marques disponibles, Royal Canin, Happy Dog et Pongo pour les chiens et les chats, ainsi que d’autres nourritures pour les autres animaux de compagnie. Cependant, la compagnie demande aux personnes de participer à l’achat de la nourriture. Om Lombard, gérant de Zoomania Mauritius, se charge tous les jours de livrer gratuitement de la nourriture aux volontaires qui se donnent corps et âme pour nourrir nos amis à quatre pattes.

alimentation animale | confinement | covid-19



Les plus lus

Nouvel an chinois: bons baisers des Etats-Unis

Les souvenirs lui reviennent. Ceux de sa grand-mère s’affairant dans la cuisine. Le parfum qui se dégageait des bons pet...

Gaz ménager: découvrez les nouveaux prix des différentes bonbonnes

La baisse du prix des bonbonnes de 12 kilos, 6 kilos et 5 kilos prend effet à partir de ce vendredi 5 mai. Le ministre d...

Dépossession de terres: les descendants d’esclaves attendent toujours réparation...

Enième effet d’annonce ou réelle volonté, politique surtout, de venir en aide aux victimes de dépossession de terres ? D...

Coronavirus: le SOS des artistes qui ont perdu leur gagne-pain

  «Mo nepli kone si mo pou ena manze pou donn mo fami ban mwa ki pe vini…» Le musicien Serge Bhodoo est rongé...

Special Response Group: ces femmes au front

Le Special Response Group de la SSU compte une vingtaine de policières. Ces femmes sont en première ligne pour affronter...