Cité Vuillemin: le meurtrier de Suren Appadoo voulait se venger

28 avril 2020

meurtre, Cité Vuillemin, Suren Appadoo, Kabeernauthsing Adonee

La Criminal Investigation Division (CID) de Quartier-Militaire a franchi une étape importante dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Suren Appadoo. Quatre suspects ont été interrogés hier, lundi 27 avril, dont un mineur de 16 ans. L’un deux est passé aux aveux. Il s’agit de Kabeernauthsing Adonee, un chauffeur d’autobus de 34 ans.

C’est vers 21 h 30, dimanche soir que le corps inerte de Suren Appadoo a été retrouvé sur l’asphalte, devant son domicile. Cet homme de 40 ans avait été complètement défiguré, ayant reçu plusieurs coups de sabre au visage. L’autopsie a conclu qu’il est décédé de «Multiple Chopped Wounds Head & Neck».

Aux hommes de l’inspecteur Moosun, Kabeernauthsing Adonee a déclaré avoir voulu se venger de la victime. Il a révélé s’être acharné sur Suren Appadoo dimanche, vers 21 heures, à l’aide d’un sabre. Deux sabres ont été saisis par les enquêteurs hier, à Cité Vuillemin. La police a déposé une accusation provisoire de meurtre contre lui devant la Cour de Moka. Le magistrat Navish Jeelan a siégé par vidéoconférence et les enquêteurs ont objecté à la remise en liberté de Kabeernauthsing Adonee. Il comparaîtra à nouveau devant le tribunal le 4 mai prochain. Le trentenaire est incarcéré au centre de détention de Moka.

Un mineur de 16 ans interrogé

Un peu plus tôt avant l’arrestation du chauffeur d’autobus, l’inspecteur Moosun de la CID Quartier-Militaire et le sergent Ramasami du Field Intelligence Office (FIO), sous la supervision de l’assistant surintendant de police (ASP) Buchoo, avaient interpellé trois autres personnes. Il s’agit de la compagne de l’accusé, âgée de 31 ans. Elle a été autorisée à rentrer chez elle. Son fils, un mineur de 16 ans, a aussi été questionné sur ce meurtre. Une troisième personne a été entendue dans cette affaire. Il s’agit d’un dénommé Thomas, résidant à Mare-La-Chaux. Ce dernier a expliqué qu’il était en compagnie de Kabeernauthsing Adonee et du mineur et qu’ils avaient consommé de l’alcool chez l’accusé.

* Dans notre premier article, nous faisions état du fait que, selon les premiers recoupements, l’agresseur de Suren Appadoo se serait acharné sur lui à l’aide d’un sabre et d’un marteau. A la police, Kabeernauthsing Adonee a toutefois déclaré, lors de son interrogatoire, ne pas avoir utilisé de marteau mais un sabre pour défigurer et tuer Suren Appadoo.

Cité Vuillemin | Kabeernauthsing Adonee | meurtre | Suren Appadoo



Les plus lus

Gaz ménager: découvrez les nouveaux prix des différentes bonbonnes

La baisse du prix des bonbonnes de 12 kilos, 6 kilos et 5 kilos prend effet à partir de ce vendredi 5 mai. Le ministre d...

Concert : dernier passage sur Terre

Sébastien Margéot donne un ultime rendez-vous à ses fans, le samedi 12 octobre au Caudan Arts Center, pour clore la...

Saisie de 95 kg de cocaïne : où était la douane ?

Les douaniers avaient des instructions : les engins de chantier importés devaient être contrôlés. Deux travailleurs...

Trafic de drogue à Karo Calyptus: Priscilla Lisette mise hors d’état de nuire

86 doses d’héroïne et 12 semences de gandia ont été saisies au domicile de Priscilla Lisette, à Karo Kalyptus, samedi 14...

Shameer Abdul Raman n’a pas fini de déployer ses ailes

C’est à l’âge de 16 ans que Shameer Abdul Raman fait ses premiers pas dans la mode. Trente ans après, son étoile continu...