Cité Vuillemin: le meurtrier de Suren Appadoo voulait se venger

28 avril 2020

meurtre, Cité Vuillemin, Suren Appadoo, Kabeernauthsing Adonee

La Criminal Investigation Division (CID) de Quartier-Militaire a franchi une étape importante dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Suren Appadoo. Quatre suspects ont été interrogés hier, lundi 27 avril, dont un mineur de 16 ans. L’un deux est passé aux aveux. Il s’agit de Kabeernauthsing Adonee, un chauffeur d’autobus de 34 ans.

C’est vers 21 h 30, dimanche soir que le corps inerte de Suren Appadoo a été retrouvé sur l’asphalte, devant son domicile. Cet homme de 40 ans avait été complètement défiguré, ayant reçu plusieurs coups de sabre au visage. L’autopsie a conclu qu’il est décédé de «Multiple Chopped Wounds Head & Neck».

Aux hommes de l’inspecteur Moosun, Kabeernauthsing Adonee a déclaré avoir voulu se venger de la victime. Il a révélé s’être acharné sur Suren Appadoo dimanche, vers 21 heures, à l’aide d’un sabre. Deux sabres ont été saisis par les enquêteurs hier, à Cité Vuillemin. La police a déposé une accusation provisoire de meurtre contre lui devant la Cour de Moka. Le magistrat Navish Jeelan a siégé par vidéoconférence et les enquêteurs ont objecté à la remise en liberté de Kabeernauthsing Adonee. Il comparaîtra à nouveau devant le tribunal le 4 mai prochain. Le trentenaire est incarcéré au centre de détention de Moka.

Un mineur de 16 ans interrogé

Un peu plus tôt avant l’arrestation du chauffeur d’autobus, l’inspecteur Moosun de la CID Quartier-Militaire et le sergent Ramasami du Field Intelligence Office (FIO), sous la supervision de l’assistant surintendant de police (ASP) Buchoo, avaient interpellé trois autres personnes. Il s’agit de la compagne de l’accusé, âgée de 31 ans. Elle a été autorisée à rentrer chez elle. Son fils, un mineur de 16 ans, a aussi été questionné sur ce meurtre. Une troisième personne a été entendue dans cette affaire. Il s’agit d’un dénommé Thomas, résidant à Mare-La-Chaux. Ce dernier a expliqué qu’il était en compagnie de Kabeernauthsing Adonee et du mineur et qu’ils avaient consommé de l’alcool chez l’accusé.

* Dans notre premier article, nous faisions état du fait que, selon les premiers recoupements, l’agresseur de Suren Appadoo se serait acharné sur lui à l’aide d’un sabre et d’un marteau. A la police, Kabeernauthsing Adonee a toutefois déclaré, lors de son interrogatoire, ne pas avoir utilisé de marteau mais un sabre pour défigurer et tuer Suren Appadoo.

Cité Vuillemin | Kabeernauthsing Adonee | meurtre | Suren Appadoo



Les plus lus

Fabrice Narainsamy, le prodige des ciseaux

S’il y a bien un «accessoire» indispensable à Fabrice Narainsamy, c’est son carnet de croquis. Ce carnet ne le quitte to...

Confinement: astuces pour mieux encadrer les enfants

Durant le confinement, il est facile de perdre ses repères. Or, il est important de maintenir un rythme de vie stable. L...

The African Marquis: Gabriel Froid, 23 ans, créateur engagé

Passionné de mode depuis sa tendre enfance, Gabriel Froid a fini par lancer sa propre marque, The African Marquis. Il pa...

Meurtre de Sorenza René : Patrice Rita évoque l’existence d’un complice

Inculpé du meurtre de sa concubine Marie Charis Sorenza René, 21 ans, le suspect Louis Lionel Patrice Rita, 26 ans, a mo...

Casela Nature Parks: huit incidents répertoriés en dix ans

Une touriste allemande âgée de 42 ans s’est fracturée les deux jambes alors qu’elle pratiquait de la tyrolienne au Casel...