Pravind Jugnauth: «Le musée intercontinental des esclaves en bonne voie»

1 février 2020

musée intercontinental des esclaves, abolition de l'esclavage, Le Morne, hôpital militaire

Une cérémonie protocolaire, en présence du ministre sénégalais Abdoulaye Diop, a été organisée ce 1e février au Morne.

Le musée intercontinental des esclaves se fera en deux phases. «Le Conseil des ministres a récemment approuvé une décision sur ce projet», déclare Pravind Jugnauth. L’ancien hôpital militaire est la «meilleure place» pour construire ce musée, souligne-t-il. Le Premier ministre participait à la cérémonie protocolaire dans le cadre du 185e anniversaire de l’abolition de l’esclavage, au Morne, ce samedi 1e février.

La première phase du projet sera consacrée à l’aménagement de l’espace intérieur. Divers objets utilisés par les esclaves y seront exposés. Le Premier ministre précise qu’aucune structure existante ne sera affectée. L’État mauricien respectera les directives de l’Unesco car ce lieu est décrété patrimoine mondial. «Le ministre des Arts et du patrimoine culturel m’a demandé une date mais je ne souhaite pas me prononcer. Je travaille sur ce dossier», révèle Pravind Jugnauth.

Lieu privilégié de notre histoire

La deuxième phase impliquera des travaux plus en profondeur. «Cette région de Port-Louis sera extraordinaire. Elle sera un lieu privilégié de notre histoire. D’un côté l’Aapravasi Ghat où les travailleurs engagés ont débarqué et de l’autre côté, le musée intercontinental des esclaves.»

Pravind Jugnauth a, par ailleurs, commenté les divers projets de son gouvernement concernant l’éradication de la pauvreté et le plan Marshall. «L’argent n’est plus une barrière à l’accès à l’éducation.»

Cette cérémonie a été marquée par la présence du ministre des Arts et de la communication de la République du Sénégal, Abdoulaye Diop, l’invité d’honneur des célébrations. La présidence était représentée par Eddy Boissézon en l’absence de Pradeep Roopun. Egalement présents le Premier ministre adjoint Ivan Collendavelloo, le speaker Sooroojdev Phokeer, le leader de l’opposition Arvin Boolell et d’autres parlementaires.

abolition de l'esclavage | hôpital militaire | musée intercontinental des esclaves



Les plus lus

Coronavirus: un renvoi des Jeux olympiques de Tokyo pas à écarter

La tenue des Jeux olympiques de Tokyo, au Japon, semble compromise en raison de l'épidémie de coronavirus. Une décision...

Sa fille de 17 ans est enceinte d’un ado de 14 ans: les regrets d’une mère

A 17 ans seulement, cette adolescente s'apprête à devenir mère. Le futur papa n'a, lui, que 14 ans. Une situation que re...

Phénomène J: le Mauricien qui chante l’amour à Mayotte

Vous voulez envoyer une chanson d’amour à votre partenaire mais vous manquez d’idée ? Pas de souci. Phénomène J est là...

Confinement: chez les Sirop, on ne s’ennuie jamais !

Confinement rime avec routine, rime avec ennui ? Pas pour les Sirop. Avec Olivier, Odile et Christina Sirop, fous rires...

Coronavirus: le SOS des artistes qui ont perdu leur gagne-pain

  «Mo nepli kone si mo pou ena manze pou donn mo fami ban mwa ki pe vini…» Le musicien Serge Bhodoo est rongé...