Assemblée nationale: le Budget présenté le 4 juin

16 mai 2020

Budget 2020-21, Renganaden Padayachy, Assemblée nationale

Le 4 juin, Renganaden Padayachy présentera son premier Budget en tant que ministre des Finances.

Le grand oral du ministre des Finances aura lieu le 4 juin. Date à laquelle les travaux parlementaires ont été ajournés hier, vendredi 15 mai, par le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Il s’agira d’un véritable test pour Renganaden Padayachy pour son premier Budget national.

Le Grand argentier n’a toujours pas révélé la stratégie du gouvernement pour la relance de l’économie face à la crise sanitaire de la Covid-19 ayant mis le pays à l’arrêt pendant plusieurs semaines. Mais le compte à rebours est lancé pour Renganaden Padayachy qui devra trouver des mesures adéquates pour surmonter cette crise. Il a été sollicité à deux reprises cette semaine par les Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition mais le ministre des Finances n’a rien dévoilé, en précisant qu’il communiquera la stratégie dans les jours à venir. Toutefois dans sa réponse hier, il a indiqué que le pays compte actuellement des réserves pouvant couvrir l’équivalent de 12 mois d’importations.

Le ministre des Finances avait déjà donné un indicateur pour le secteur financier lors d’une conférence de presse le 17 avril dernier. Renganaden Padayachy avait annoncé que les autorités mauriciennes, nommément le ministère des Finances, l’Economic Development Board (EDB) et la Banque de Maurice (BoM) prévoient une croissance négative entre -7 % et -11 % pour 2020. Il avait aussi avancé que l’investissement devrait connaître une baisse entre 11 % et 18 % cette année. Le taux de chômage, qui s’élève aujourd’hui à 6,7 %, pourrait atteindre 17,5 %. Il avait aussi dit que l’inflation connaîtra une hausse. Pourra-t-il sortir le pays du gouffre financier après cette crise pandémie ? Réponse le 4 juin, à 17 heures.

The Covid-19 Bill voté avec amendements

The Covid-19 (Miscellaneous Provisions) Bill, qui a suscité de vives réactions parmi la population, a été voté avec des amendements vendredi soir à l’Assemblée nationale. Le Quarantine Bill a, lui, été voté sans amendements. Cette séance a été marquée par une motion du leader de l’opposition Arvin Boolell, qui a appelé à une division des votes. Le Premier ministre lui a donné la réplique en disant que le gouvernement détient une majorité et cette démarche ne fera que perdre le temps de l’Assemblée nationale.

Dans son summing-up, le Premier ministre a tenu à répondre aux critiques des membres de l’opposition sur ces deux projets de loi. Selon lui, le gouvernement bénéficie toujours du soutien de la population et son gouvernement a été toujours à l’écoute. Balayant d’un revers de la main les critiques, Pravind Jugnauth précise que durant la période de confinement, son gouvernement a fait des efforts pour venir en aide aux citoyens, dont en offrant des provisions aux personnes enregistrées sur le registre social, les bénéficiaires d’une Carer’s Allowance, le Wage Assistance Scheme, le Self-Employed Assistance Scheme ou encore la mise sur pied d’un Covid-19 Solidarity Fund.

Assemblée nationale | Budget 2020-21 | Covid-19



Les plus lus

Culturisme : Giovanni Bru serait devenu papa dans deux semaines

Triste nouvelle pour le culturisme mauricien. Giovanni Bru, Champion du monde juniors de bodybuilding 2007 est décéd...

[Confinement] Livraison à domicile: ces petits commerçants à la peine

Le créneau de la livraison à domicile connaît un véritable essor depuis le confinement. Le hic, c’est que tous les comme...

Achats en ligne: les colis ne trouvent plus leur chemin vers Maurice

Avec la propagation du nouveau coronavirus, les produits à bas prix achetés sur des sites en ligne, chinois pour la plup...

Abus sexuels: pourquoi des enfants se transforment en agresseurs

Attouchements, viols et autres sévices, autant de cas d’abus sexuels dont les auteurs sont des mineurs de moins de 13 an...

Don’t Rush Challenge : Les hommes prennent le temps aussi

Le Don't Rush Challenge se répand partout sur les réseaux sociaux, y compris à Maurice où les hommes s'approprient ce dé...