Charte éthique de Zordi

Préambule

Le droit à l’information, celle qui est libre des sphères d’influences économiques et politiques, y compris des actionnaires du journal, est l’un des droits fondamentaux de tout être humain. Il figure dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, mais aussi à l’article 12 de la Constitution de Maurice, qui parle de «freedom to hold opinion and to receive and impart ideas and information without interference»

C’est à partir de ce droit du citoyen d’être informé que le journaliste tire sa légitimité. Son devoir envers le citoyen prime sur tout autre et interdit la confusion du journalisme avec la communication : le journaliste révèle ce qu’on voudrait cacher ou ce qui est méconnu. 

Cette mission ne peut cependant s’accomplir sans un cadre qui fixe les limites et les responsabilités du journaliste. C’est la raison d’être de cette Charte éthique que tous les journalistes de Zordi s’engagent à respecter. Cette Charte existe pour garantir l’intégrité de son contenu éditorial et de ses journalistes. 

Elle peut être appelée à changer au gré des mutations profondes que subit le métier, notamment dans le domaine technologique. L’intégrité que promet cette Charte permettra par la même occasion de préserver ce qu’il y a de plus précieux au journal : la confiance de ses lecteurs. 

Le métier 

  • Le journaliste cherchera à publier l’information la plus complète possible sur le sujet qu’il a choisi de traiter. Il s’engage à le situer dans son contexte historique pour aider le citoyen à mieux comprendre et faire sens du phénomène qui est au cœur de l’article. 
  • L’instantanéité et la course au scoop n’autorisent aucunement de mettre en péril le sérieux d’un sujet. L’information doit être aussi complète que possible avant publication. 
  • Le journaliste se montrera honnête sur ses sources. Une seule source ne peut être utilisée au pluriel. Les formules à l’instar de «une autre source», pour citer quelqu’un qui est déjà intervenu dans le papier, ne sont pas acceptables. 
  • Aucune source n’a droit à une copie de l’article du journaliste avant publication. Dans certaines circonstances, la source peut être autorisée à lire les retranscriptions de ses propres déclarations, pas celles des autres intervenants. Le journaliste ne proposera pas à une source de valider un article à paraître en vue d’obtenir sa coopération. 
  • Les citations approximatives sont proscrites : il est préférable de paraphraser plutôt que mal citer une longue déclaration verbatim d’une source. Le sens et le contexte des citations ne seront pas modifiés. 
  • Dans le cas de sources anonymes, souvent nécessaires pour obtenir des informations de nature sensibles, le journaliste précisera leurs motivations. Il donnera également une description du rôle de la source dans le sujet d’enquête, qui sera aussi proche de la vérité que possible. 
  • Le journaliste s’engage à protéger les sources auxquelles il a promis l’anonymat. 
  • Le journaliste n’utilisera pas de noms fictifs, un procédé qui fait du tort à la crédibilité d’un article. Dans les cas les plus sensibles, les sources, voire les victimes, seront protégées par l’anonymat total. 
  • Les citations péjoratives ou injurieuses sont à proscrire, sauf si elles sont attribuées à des personnalités publiques et qu’elles servent à illustrer un sujet d’intérêt national. 
  • Le journaliste prendra grand soin de protéger tout mineur de moins de 16 ans qui pourrait se retrouver au centre d’un sujet. Un mineur ne sera pas interrogé et sa photo ne sera pas publiée sans l’approbation signée d’un tuteur légal. 
  • Les informations sur un suspect ou un condamné qui pourraient révéler l’identité d’une victime d’un crime de nature sensible, ne seront pas publiées. 
  • Le journaliste corrigera toute erreur importante qui se sera glissée dans son texte dans le plus bref délai. De même, sur le site web de Zordi, toute modification apportée à un article sera clairement signalée et expliquée. Le journaliste a un devoir d’honnêteté vis- à-vis de ses erreurs. 
  • Zordi ne rémunérera pas ses sources pour obtenir des informations. 
  • Toute personne accusée ou mise en cause dans un article devra avoir l’opportunité, dans des délais raisonnables, de se défendre avant publication. Si la réponse d’un individu mis en cause n’est pas publiable, le journaliste en discutera avec la personne concernée. En cas d’impasse, le journaliste publiera l’essentiel du contenu de la réponse de manière objective et honnête. 
  • Les articles d’opinion seront clairement indiqués comme tels. 
  • L’utilisation de photos modifiées, de montages et d’illustrations sera clairement indiquée. 
  • Toute référence au travail de confrères sera dûment signalée dans l’article en respectant les règles de l’attribution. 
  • Le journaliste évitera toute intrusion dans la vie privée d’un citoyen, sauf dans les cas où l’intérêt public primera. 
  • Les suicides ne seront pas traités, sauf si c’est un cas d’intérêt public. 

Comportement et conflit d’intérêt 

  • Le journaliste ne fera pas mention de l’appartenance ethnique d’une personne sauf s’il s’agit d’une information nécessaire à la compréhension de l’article. Il fera attention en rédigeant des articles sur des tensions interethniques et autres incidents pouvant les exacerber. 
  • L’origine ethnique, la nationalité, le genre et les orientations sexuelles ne peuvent être représentés de manière inappropriée. 
  • Le journaliste n’usera pas de subterfuge dans l’exercice de ses fonctions et déclinera son identité, sauf dans des situations où une information ne peut être obtenue autrement. 
  • Le journaliste se comportera en observateur. Il n’est pas un showman. 
  • Le journaliste ne harcèlera pas la personne qui refusera de lui parler. Il doit respecter son droit de ne pas répondre à ses questions. 
  • Aucun journaliste de Zordi ne fera la promotion d’un produit commercial. 
  • Le journaliste peut refuser d’obéir à des instructions qui vont à l’encontre de sa conscience ou qui sont en conflit avec la loi et la bonne pratique journalistique. 
  • Les actionnaires, exception faite de ceux qui font partie de l’équipe éditoriale, et leurs représentants de Zordi ne prennent pas part aux choix éditoriaux. Ils ne peuvent commander un article et donner des instructions pour modifier un article ou empêcher sa publication. 
  • Le journaliste évitera toute situation de conflit d’intérêt, réelle ou perçue. Il sera transparent sur tout lien extra-professionnel qui pourrait entrer en conflit avec son travail. Le journaliste déclarera son intérêt quand il traite d’un sujet qui le touche directement ou indirectement. 
  • Le journaliste ne rédigera pas d’articles sur des personnes qui lui sont proches, que ce soit par liens de parenté ou autres. 
  • Le journaliste qui possède un portefeuille d’investissements le divulguera à la rédaction en chef qui décidera si ce dernier doit s’abstenir de couvrir les activités d’une société en particulier. La liste sera mise à jour tous les ans. 
  • Le journaliste n’utilisera pas des informations financières qu’il obtiendra dans le cadre de son travail pour des faveurs ou des gains personnels. 
  • Le journaliste n’utilisera pas son statut ou sa carte de presse pour obtenir des privilèges, tels un séjour à l’hôtel ou des surclassements sur des lignes aériennes. 
  • Les présents dépassant un certain barème seront retournés avec une note d’explication ou offerts à des organisations caritatives, dépendant de leur nature. 
  • Le journaliste n’acceptera pas de voyage à visée promotionnelle. Un voyage ne sera accepté que s’il est susceptible de mieux informer les lecteurs de Zordi sur un sujet d’importance, comme la desserte d’une nouvelle ligne aérienne ou maritime.

Les plus lus

Hateefa Low Kom, la reine de beauté qui murmure à l’oreille des animaux

On aurait tort de ne s’arrêter qu’au joli minois d’Hateefa Low Kom. La Miss Eco International Mauritius, couronnée le sa...

[VIDEO] Eco-Warriors: l’app qui rend l’apprentissage fun

https://www.facebook.com/zordimoris/videos/296550927970688/ «Apprendre en s’amusant». Tel est la devise des créateurs d...

Zouberr Joomaye veut son propre hôpital pour cancer

Le Senior Adviser au Bureau du Premier ministre, Zouberr Joomaye compte ouvrir son propre centre hospitalier spécialisé...

Coronavirus: le masque N95 plus efficace qu’un masque chirurgical

Le port du masque est plus que jamais d’actualité. Il s’agit de la seule véritable protection contre le coronavirus, sel...

Metro Express à Quatre-Bornes: tournez à droite, puis à gauche et ensuite…

Les travaux pour l’aménagement du métro express sont divisés en quatre phases afin de limiter l’impact sur les usagers d...