Royaume-Uni: le ministre des Finances Sajid Javid claque la porte

13 février 2020

Royaume-Uni, Sajid Javid, démission

Le ministre britannique des Finances, Sajid Javid, a soumis sa démission ce jeudi 13 février.

Coup de tonnerre à Downing Street. Considéré comme un maillon fort du gouvernement de Boris Johnson, le ministre britannique des Finances, Sajid Javid, a démissionné ce jeudi 13 février.

Le 11 mars, il devait présenter le premier budget post-Brexit après que le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne le 31 janvier. Mais Sajid Javid a, contre toute attente, claqué la porte du gouvernement. Alors qu’un mini-remaniement était attendu dans la matinée, sa démission a créé la surprise. Selon la presse internationale, son départ serait lié à une exigence du chef du gouvernement, Boris Johnson. Ce dernier lui aurait demandé de remplacer tous ses conseillers par ceux de Downing Street. Une décision que Sajid Javid a fustigée. «Aucun ministre qui se respecte n’accepterait de telles conditions», aurait-il fait savoir.

Sajid Javid, âgé de 50 ans, exerçait comme banquier avant d’entamer une carrière dans la politique. Fils d’un chauffeur de bus pakistanais, il avait occupé précédemment les fonctions de ministre de l’Intérieur, avant d’être nommé ministre des Finances en juillet 2019.

Après sa victoire aux législatives du 12 décembre dernier, Boris Johnson avait préféré attendre que le Royaume-Uni quitte l’Union européenne avant de procéder à un remaniement. Le chef du gouvernement conservateur a décidé de remplacer Sajid Javid par le secrétaire en chef du Trésor, Rishi Sunak.

démission | remaniement | Royaume-Uni | Sajid Javid



Les plus lus

Nouvel an chinois: bons baisers des Etats-Unis

Les souvenirs lui reviennent. Ceux de sa grand-mère s’affairant dans la cuisine. Le parfum qui se dégageait des bons pet...

Gaz ménager: découvrez les nouveaux prix des différentes bonbonnes

La baisse du prix des bonbonnes de 12 kilos, 6 kilos et 5 kilos prend effet à partir de ce vendredi 5 mai. Le ministre d...

Coronavirus: le SOS des artistes qui ont perdu leur gagne-pain

  «Mo nepli kone si mo pou ena manze pou donn mo fami ban mwa ki pe vini…» Le musicien Serge Bhodoo est rongé...

Dépossession de terres: les descendants d’esclaves attendent toujours réparation...

Enième effet d’annonce ou réelle volonté, politique surtout, de venir en aide aux victimes de dépossession de terres ? D...

À Rose-Hill : « Enquête policière » sur des ‘moutouk’

L’image était troublante. Au courant de cette semaine, un  client  a commandé un 'minn bwi' dans la région de Trèfles. À...