Air Mauritius sous administration volontaire

22 avril 2020

Covid-19, Air Mauritius, administration volontaire

Sattar Hajee Abdoula a été nommé administrateur d’Air Mauritius.

Le Covid-19 fait très mal à Air Mauritius. C’est ce qu’annonce le conseil d’administration de la compagnie d’aviation nationale dans un communiqué (voir plus loin) émis au courant de la journée de ce mercredi 22 avril, après une réunion.

On peut notamment lire dans le communiqué que la fermeture des frontières a vu l’érosion totale des revenus de la compagnie. Et la conclusion qui s’ensuit : «[…] it is expected that the Company will not be able to meet its financial obligations in the foreseeable future. The Board, therefore, took the decision to place the Company under voluntary administration in order to safeguard the interest of the Company and that of all its stakeholders.»

Ce sont Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool qui ont été nommés administrateurs. Ces derniers ont également émis un communiqué de presse dans laquelle on peut notamment lire : «En tant qu’administrateurs, notre mission est avant tout de sauver l’entreprise. […] En cette période difficile, il est essentiel que nous nous mettions au travail, avec tous les partenaires de cette industrie à Maurice, pour mettre en œuvre les mesures nécessaires pour sauver la compagnie nationale.»

#saveairmauritius

Les réactions n’ont pas tardé, surtout dans la sphère politique. Arvin Boolell, leader de l’opposition, a publié une vidéo sur Facebook, avec le hastag #saveairmauritius. Il a notamment affirmé : «Il y avait trois mois de réserves dans ses fonds. Je ne comprends pas comment on a pu dilapider ces fonds en quatre ans.*» Il a notamment montré du doigt les dessertes à perte. Il estime notamment qu’il y a conflit d’intérêt de la part de Sattar Hajee Abdoola, également président du conseil d’administration de SBM Holdings. «Je fais un appel au Premier ministre pour venir de l’avant avec un bailout package

Selon l’article 213 (a) de l’Insolvency Act, l’objectif premier de l’administration volontaire est le suivant : «provides the opportunity for the company or as much as possible of its business, to continue in existence». Si ce n’est pas possible, l’administrateur doit s’assurer que les créditeurs et actionnaires s’en sortent aussi bien que possible. L’article 222 précise davantage que l’administrateur «has control of the company’s business, property, and affairs» et qu’il est «required to investigate the company’s affairs and consider possible ways of salvaging the company’s business in the interests of creditors, employees and shareholders».

Board Communique - 22 Apr 2020

administration volontaire | Air Mauritius | Covid-19



Les plus lus

Komiko : 25 ans de fous rires

Il était une fois, dans les années 90, une joyeuse bande d’amis qui partageaient la passion de faire rire les gens...

Atelier Mo’Zar:Jazzy Christophe décroche une troisième bourse de Berklee

A tout juste 17 ans, Jazzy Christophe vient de décrocher une troisième bourse offerte par le Berklee College of music. I...

Fabrice Narainsamy, le prodige des ciseaux

S’il y a bien un «accessoire» indispensable à Fabrice Narainsamy, c’est son carnet de croquis. Ce carnet ne le quitte to...

Blakkayo: le solda koltar devenu témoin de la vie

Onze ans déjà que Blakkayo n’a pas sorti d’album. Sur l’insistance de ses fans, l’artiste propose «Soz Serye», son quatr...

Législatives 2019 : Rama Valayden ferait campagne pour Pravind Jugnauth

Membre du Parti travailliste (PTr) jusqu’à récemment, l’avocat Rama Valayden roulerait désormais pour l’Alliance Mor...