Achats en ligne: les colis ne trouvent plus leur chemin vers Maurice

25 février 2020

e-commerce, achats en ligne, covid-19

Deux semaines déjà qu’elle a passé commande d’un produit sur AliExpress. Depuis, Véronique Labonne, habituée des achats en ligne, entre en vain le numéro de référence dans le moteur de recherche. Elle ne sait pas où se trouve son produit…

Comme Véronique Labonne, de nombreux Mauriciens sont adeptes de sites d’achats en ligne, chinois notamment, dont Alibaba, AliExpress et Wish. Sauf qu’avec la propagation du nouveau coronavirus, ces produits à bas prix, allant du maquillage, aux vêtements, en passant par les gadgets technologiques  arrivent difficilement à destination. Et l’arrêt des vols directs de la Chine vers Maurice et vice versa n’a en rien arrangé la situation.

Incapacité de trouver des liaisons aériennes

«Les colis qui devaient être expédiés vers Maurice et La Réunion ne pourront l’être», confirme un officier de la cellule de communication de la poste de Port-Louis. Une information corroborée par les officiers de la douane locale. «Les bureaux de poste de Maurice et de La Réunion ont été informés par les revendeurs en ligne qu’étant dans l’incapacité de trouver des liaisons aériennes de la Chine, dû à la suspension de tous les vols depuis et vers ce pays, les colis qui devaient être expédiés vers les deux îles des Mascareignes ne pourront se faire», explique notre interlocuteur.

Véronique Labonne s’est, elle, résignée à demander un remboursement. «J’ai beau rechercher mon colis à travers mon tracking number afin de suivre le trajet de mon produit, j’ai droit aux même messages depuis les sept derniers. Celui-ci indique que mon colis est en transit. Si mon paquet n’arrive pas, je peux ouvrir un litige pour demander un remboursement.»

Et les alternatives…

En revanche, les clients peuvent se tourner vers des compagnies offrant un service de livraison payant, telles que DHL Express et FedEx. A ce jour, l’importation d’animaux vivants et d’animaux de compagnie provenant de Chine, y compris les poissons, est toujours interdite. «Tous les autres produits peuvent être importés de Chine via notre service DHL Express», souligne un cadre de la branche locale. Et de souligner que «tout est fait avec une extrême précaution, en respectant les consignes des autorités mauriciennes et de l’Organisation mondiale de la santé».

Même son de cloche du côté de FedEx. «Grâce au réseau de FedEx, le client mauricien peut commander ses produits via notre service de livraison à travers la Chine, sauf dans la région de Wuhan ainsi que dans la province du Hubei», indique une source dans le milieu concerné.

achats en ligne | Covid-19 | e-commerce | livraison de produits



Les plus lus

Komiko : 25 ans de fous rires

Il était une fois, dans les années 90, une joyeuse bande d’amis qui partageaient la passion de faire rire les gens...

Blakkayo: le solda koltar devenu témoin de la vie

Onze ans déjà que Blakkayo n’a pas sorti d’album. Sur l’insistance de ses fans, l’artiste propose «Soz Serye», son quatr...

Respirateur artificiel local: un premier prototype d’ici la semaine prochaine

Un groupe d'une quarantaine de volontaires incluant étudiants en ingénierie, ingénieurs et médecins travaillent actuelle...

Baby blues et dépression post-partum: ces maux qui se taisent

L’accouchement étant un moment heureux, on oublie bien souvent de préparer les mamans à la période d’après-accouchement...

Achats en ligne: les colis ne trouvent plus leur chemin vers Maurice

Avec la propagation du nouveau coronavirus, les produits à bas prix achetés sur des sites en ligne, chinois pour la plup...