[VIDEO] Confinement: écoutez donc la voix de la raison

2 avril 2020

L’ile Maurice Solidaire – Ensam nou pou combat sa maladie la

L’ile Maurice Solidaire – Ensam nou pou combat sa maladie laVoila bane camarade, video ki nou fine preparer avec bane camarade artistes pou passe enn message important a la nation dan sa moment dificile la. Et c'est ensam kuma ene peuple uni et solidaire ki nou pou kapav combate sa l'enemi invisible la.Mo remercier encore ene fois mo frere Gérard Louis et Bruno Raya pour le texte et la composition. Egalement ene remerciement a tou bane les zote camarades kine participe benevolement dans sa projet ministere la : Alain Ramanisum, Laura Beg, Blakkayo, Tikenzo, Jawess, Mr Love, Elpassii, Faya Doc, Patrick Antoine, Yves Ellayee, Meera Mohun et Kishore Taucoory.Avinash Teeluck.

Posted by Ministry of Arts and Cultural Heritage, Mauritius on Tuesday, March 31, 2020

 

«Les artistes peuvent parler au cœur et à la sensibilité des gens…» Les messages de sensibilisation en musique sont nombreux ces derniers temps sur les réseaux sociaux. Alors que le Dr Vasantrao Gijadhur s’époumone à tenter de faire comprendre aux Mauriciens qu’ils ne doivent pas sortir de chez eux, les artistes ont décidé de se joindre à ce combat. Face au Covid-19, il est important que «nous, artistes à Maurice, nous nous exprimions dans cette situation extrêmement difficile», affirme Shenaz Patel.

Eux-mêmes ont été touchés de plein fouet par l’épidémie de Covid-19, ayant perdu leur gagne-pain. Concerts, festivals, spectacles ont tous été annulés en raison du confinement, à mesure que le virus gagne du terrain à Maurice. Il n’empêche que pour accompagner les Mauriciens durant cette période de confinement, de nombreux artistes se sont mobilisés pour faire entendre la voix de la raison aux Mauriciens. «Ress kot nou pou nou protez nou fami» ou encore «Nou tou dan mem bato pa les li savire» sont des paroles forts de deux chansons interprétées par un collectif d’artistes. La première s’intitule Nou tou bizin solidaire et la seconde Dan mem bato.

«Les autorités s’occupent des lois et des sanctions. Les artistes peuvent parler au cœur et à la sensibilité des gens pour souligner qu’il revient à chacun de nous de faire sa part», souligne Shenaz Patel. Etre solidaire aujourd’hui, poursuit-elle, «c’est accepter de se tenir à distance et de rester chez soi, pour pouvoir mieux se retrouver le plus rapidement possible. Et qu’il importe, au-delà de tout, de garder le focus sur notre cheminement commun».

DAN MEM BATO – Artis Moris Kont Viris

Nou tou #DanMemBatoEnn linisiativ antierman benevol ki Artis Moris Kont Viris inn met an plas dan respe konfinnman. Lobzektif, se pou amenn sak Morisien pran konsians linportans so bann laksion, dan enn perspektiv solider. Pa les nou bato savire. Nou res lakaz, nou azir avek disiplinn ek solidarite pou pa les viris-la souk nou dan fon dilo. Nou res lakaz. Larg lamaraz nou pei!Artis Moris Kont Viris #DanMemBato #ArtisMorisKontViris #Covid19 #Coronavirus #Moris #Mauritius #IleMaurice

Posted by DAN MEM BATO on Wednesday, April 1, 2020

 

Linzy Bacbotte, l’une des interprètes de Dan mem bato, dit sa joie d’avoir été sollicitée pour ajouter sa voix à ce combat. «Je suis très honorée parce que, encore une fois, j’ai vu en cette participation un défi à relever. J’ai dû me filmer et m’enregistrer moi-même, ce qui est un grand travail.» Après, fait comprendre la chanteuse, «à travers la musique, le message passe mieux. Surtout actuellement où une vague de musique transperce la toile».

En effet, en chanson, le message passe mieux. Avinash Teeluck, le ministre des Arts et du patrimoine culturel, l’a bien compris. En collaboration avec la Mauritius Film Development Corporation, il a sollicité l’aide de quelques artistes locaux pour la réalisation d’une chanson de sensibilisation sur le Covid-19. Ces derniers ont répondu présent à cet appel et se sont mobilisés le temps d’une chanson composée par Gérard Louis et Bruno Raya.  L’objectif de ce morceau est de faire comprendre aux Mauriciens qu’il faut agir de façon responsable durant la pandémie. «Nous sommes tous dans la même situation, le plus important c’est de s’entraider et de rester solidaire à chaque instant. On a répondu positivement à la demande du ministère car le Covid-19 nous concerne tous», fait ressortir Bruno Raya. 

Les rappeurs ne sont également pas restés insensibles devant la situation. Supa sane, Ganggang ou encore Pirate font partie de ceux qui n’ont pas hésité à prendre la plume pour dénoncer le mauvais comportement des Mauriciens ou encore d’une société dépassée par les événements.

«Soldat anti stress à la rescousse»

Rire, c’est bon pour la santé. C’est aussi pour cela que Gino Langevin a décidé de mettre son personnage Laval Disco dans les habits d’un confiné. «Facebook toulezour pe satire ek nouvel Covid-19, la popilasion pe koumans strese. Se la ki nou’nn koumans trouve ki bizin vinn an ed la popilasion, fer sa konfinman pass inpe pli soup e dayer dan noumem nou’nn batiz nou le soldat anti stress. Antan ki enn bann solda, se nou devwar vinn an ed a la popilasion e en mem tan partaz e viv nou lar», avance Gino Langevin. Didier Anthony et Olivier Sirop contribuent également à ce combat. Ils proposent tous les soirs des vidéos à se tordre de rire.

Hormis les vidéos, Facebook compte un autre soldat du rire, les mêmes. Warren Chris Etowar Meme’s est l’une des pages les plus fréquentées. Ses blagues sarcastiques provoquent un fou rire chez les confinés.

Les défis artistiques

Depuis le début du confinement, bon nombre de «challenge Facebook» fleurissent. Du Yellow Challenge au Dancehall Challenge, ils sont nombreux à s’être pris au jeu. «Le Yellow Challenge consiste, pour chaque artiste, à reprendre 15 secondes de la chanson Yellow de Coldplay jusqu’à ce que la chanson soit complétée. Le Dancehall Challenge consiste à interpréter un Dancehall. Cela peut être une reprise ou une composition perso. Je trouve que faire ce genre de chose aide à passer le temps et d’oublier la situation stressante que nous traversons actuellement», déclare Véronique Théophile.

L’art traverse les murs et nos articles précédents en témoignent. On a vu, ces derniers jours, DJ Master Crazy animer des soirées en direct de sa chambre. Les frères Cupidon, avec leur Jam dan lakaz Cupidon, ont également fait vibrer plus d’un. Stelio Pierre-Louis a ému jusqu’aux larmes de nombreux internautes avec son poème hommage à nos héros. Tout cela en restant chez eux. Faites comme eux, restez chez vous.

artistes | confinement | covid-19



Les plus lus

Saisie de 95 kg de cocaïne : où était la douane ?

Les douaniers avaient des instructions : les engins de chantier importés devaient être contrôlés. Deux travailleurs...

Covid-19: «To merit enn kouronn», poème hommage à nos héros

«To merit enn couronn» a écrit Stelio Pierre-Louis dans un poème dédié aux combattants du coronavirus. L’art est la lang...

Tipla partaze : un millefeuille avec Akshay Seebaluck

On n’interrompt pas un artiste à l’ouvrage. Quand le peintre a posé ses couleurs, nous nous installons autour d’un caf...

Covid-19 – La Psychose

Peut-on suivre l'exemple hyperdiscipliné chinois pour combattre le Covid-19 ? C'est la question que se pose Alii Bhurtun...

Casernes centrales: première lettre de transfert signée Khemraj Servansing

A peine installé, le nouveau commissaire de police a signé ses premiers transferts. Parmi ceux-ci, Anil Kumar Dip qui su...