Tipla partaze : des spaghettis en sauce avec Ranini Cundasawmy

24 novembre 2019

La championne et coach de boxe ne manque ni d’humour, ni d’énergie. Son peps, dit la sportive de 35 ans, elle le doit à son entraînement permanent et à une alimentation saine. Voyons ça…

Pourquoi ce plat ?

J’aime les pâtes. Et puis, les sportifs ont besoin de sucres lents et de protéines, comme celles que contiennent le lait et le fromage. Toutefois, même si ma recette est plutôt light et que j’ajoute des champignons et du maïs, il faut savoir manger les bonnes choses à la bonne heure de la journée. Là, c’est un plat pour le midi, pas pour le soir avant d’aller dormir.

Quel est ton premier souvenir lié à la cuisine ?

Quand j’ai fait des roti pour la première fois ! C’était très fun : mes roti ressemblaient à des soucoupes volantes qu’on aurait pu utiliser comme des armes tranchantes tellement ils étaient durs.

En quoi le sport t’aide-il dans ta vie personnelle ?

L’enseignement que je reçois dans mon club m’aide à garder le contrôle de mes émotions et à voir l’existence différemment. Ça a complètement changé ma vie. J’ai commencé à mettre cela en pratique dans mes échanges avec mes propres élèves. Je leur apprends à canaliser leur énergie pendant les entraînements et les combats comme dans leur quotidien.

Quelle est ta plus grande crainte quand tu participes à une compétition ?

De décevoir les personnes qui me soutiennent et qui croient en ce que je fais.

Quels sont tes projets ?

Je compte boxer encore quelques années puis me poser et fonder une famille. Au niveau du club de boxe, nous souhaitons entendre notre enseignement afin qu’un maximum de personnes puissent en bénéficier. Depuis quelques semaines, nous proposons des cours de boxe cambodgienne à Flic-en-Flac. Le but est d’amener les gens à prendre soin de leur santé grâce au sport mais aussi à travailler sur leur caractère. Je pense que la pratique de la boxe peut réduire plusieurs types de violence.

 

Du tac au tac

Trois mots pour te définir ? Fun, girly et fofolle. Ton principal atout ? Rester joyeuse et toujours faire en sorte que la vie soit jolie. Ce qui te rend heureuse ? Mon mari Patrick, les balades dans la nature et la nourriture. Un moyen simple pour te booster ? Manger du chocolat. Le métier que tu rêvais de faire étant petite ? Je voulais juste avoir un travail qui me permettrait d’aider ma famille et tous les enfants qui étaient dans le besoin comme moi. Une citation qui t’inspire ? Aime la vie et la vie t’aimera. Tes péchés mignons ? Les gâteaux et surtout le chocolat. Ton sportif préféré ? Le boxeur cambodgien Lao Chetra. Ton humoriste favori ? Thierry Françoise. Ton modèle ? Mon époux.

 

Sa recette

Spaghettis à la béchamel, au fromage et aux champignons

Ingrédients (pour 4 personnes)

500 g de spaghettis • ½ tasse de farine • 2 cuillères à soupe de lait • 200 g de cheddar râpé • 1 boîte de maïs en grain • 1 boîte de champignons de Paris • Sel de l’Himalaya • Sel classique et poivre • Huile d’olive • Quelques feuilles de céleri

Réalisation
Préparez d’abord la béchamel. Chauffez deux verres d’eau dans une poêle et versez-y la farine. Assaisonnez d’une pincée de sel de l’Himalaya et de poivre. Incorporez le lait. Laissez épaissir la sauce. Ajoutez la moitié du cheddar râpé, le maïs et les champignons. Laissez mijoter à feu doux. Pendant ce temps, faites cuire les spaghettis dans de l’eau bouillante avec une pincée de sel et une cuillère à soupe d’huile d’olive. Égouttez-les ensuite dans une passoire. Transférez les pâtes dans un plat et nappez-les de sauce béchamel. Saupoudrez de fromage râpé et décorez avec les feuilles de céleri. Servez bien chaud.



Les plus lus

Saisie de 95 kg de cocaïne : où était la douane ?

Les douaniers avaient des instructions : les engins de chantier importés devaient être contrôlés. Deux travailleurs...

Covid-19: «To merit enn kouronn», poème hommage à nos héros

«To merit enn couronn» a écrit Stelio Pierre-Louis dans un poème dédié aux combattants du coronavirus. L’art est la lang...

Tipla partaze : un millefeuille avec Akshay Seebaluck

On n’interrompt pas un artiste à l’ouvrage. Quand le peintre a posé ses couleurs, nous nous installons autour d’un caf...

La Barclays Bank passe du bleu au rouge d’Absa

La Barclays opère depuis ce lundi 10 février sous le nom d’Absa bank. De nouvelles opportunités s’offrent maintenant aux...

Mon drôle d’anniversaire en confinement

Malgré le confinement, la vie de s’arrête pas. Et en l’espace de ces trois dernières semaines, plusieurs de nos compatri...