Slam : Kelly Ang-Ting Hone à la conquête du monde

23 avril 2020

Coupe du monde de slam

Kelly Ang Tine Hone représentera Maurice à la coupe du monde de slam le 19 mai prochain.

Elle est jeune, brillante et talentueuse. Les mots sont sa passion et grâce à eux, elle fera briller les couleurs de Maurice à la quatorzième coupe du monde de slam qui aura lieu le 19 mai. Elle, c’est Kelly Darnelle Ang-Ting Hone. Rencontre… 

Cette année, Kelly est l’unique Mauricien à concourir à la coupe du monde de slam. Confinement oblige, cette année, la compétition se fera en ligne. Même si elle ne pourra pas se rendre à Paris, la jeune demoiselle est très contente.  « Je suis très fière  et surtout honorée de défendre les couleurs de l’île Maurice. Le niveau est vraiment élevé et c’est vrai que cela me stresse.  Mais j’essaie de gérer avec le soutien des gens que j’aime. Les poètes du tournoi sont vraiment de belles rencontres, même si c’est virtuel », fait ressortir Kelly. 

L’histoire d’amour entre le slam et Kelly a débuté en 2015 alors qu’elle était encore au collège. Étudiante au Dr Maurice Curé State School, elle avait eu vent d’un tournoi de slam. Une de ses enseignantes décide de les inscrire, une amie et elle. A leur grande surprise, elles décrochent le premier prix.  « La chance du débutant peut-être mais nous avions remporté le tournoi alors que nous ne connaissions rien au slam et une enseignante nous avait inscrites. J’avais écrit les quatre textes que nous avions présenté. Depuis, je n’ai pas cessé d’écrire et à croire en la force de l’expression artistique », raconte la jeune femme. 

Liberté, Égalité, Féminité

Si elle ne le sait pas encore à l’époque, l’aventure slam de Kelly ne fait que commencer. En 2019, elle devient lauréate du concours de Slam National L.E.F : Liberté, Égalité, Féminité by Nin’s. C’est ce qui lui a ouvert les porte de la Coupe du monde de poésie slam. Avec le soutien de L.E.F by Nin’s, Kelly décide de tenter sa chance. Elle s’inscrit et est acceptée. 

Qu’a-t-elle préparé au juste pour la compétition?  « Je suis la deuxième candidate dans le premier Round. Chaque poète aura trois passages. J’ai préparé 6 textes et je les ai moi-même traduits, car des traductions sont projetées sur un écran durant le passage de chaque poète. j’ai des textes en anglais, français et créole sur des thèmes assez variés. La performance demande une grande préparation physique et mentale », conclut Kelly.

Coupe du monde | poésie | Slam



Les plus lus

Climat des affaires : Maurice armé pour attirer plus de capitaux étrangers

La performance remarquable de Maurice dans le dernier classement de la Banque mondiale sur la facilitation des affai...

Komiko : 25 ans de fous rires

Il était une fois, dans les années 90, une joyeuse bande d’amis qui partageaient la passion de faire rire les gens...

Une journée avec… Mridula Chooromoney, avocate

Ces journées de travail durent plus de douze heures. Entre visites à ses clients et procès en cour, son emploi du temps...

Lioness Stacy: la musique dans les veines

A 23 ans, Lioness Stacy est considérée comme la reine du Dancehall Shatta. Et la soeur de Sky to Be vise encore plus hau...

Plaine-Verte: un agent de sécurité de 54 ans arrêté pour trafic de gandia

Sous surveillance depuis plusieurs semaines, Salim Reza Khodabux a été arrêté à son domicile mardi 7 avril. Neuf sachets...