Lioness Stacy: la musique dans les veines

10 février 2020

 

Lioness Stacy, Sky to Be, Bigg Frankii

Lioness Stacy baigne dans la musique depuis sa tendre enfance.

Son nom n’est pas inconnu du public mauricien. Lioness Stacy est nulle autre que la reine du Dancehall Shatta. La musique est dans ses gènes. Issue d’une famille de musiciens et de chanteurs, la jeune demoiselle au caractère bien trempé baigne depuis sa naissance dans la musique. Rencontre…

Le qualificatif «indépendante» convient à merveille à Lioness Stacy. Cette militante des droits de la femme transmet à travers ses chansons des messages forts à la gent féminine. D’ailleurs, le morceau «Tension» qu’elle interprète avec son cousin Bigg Frankii confirme son engagement pour cette cause.

Sa passion pour la musique, Stacy la tient de sa famille, plus particulièrement de son père et de son frère Sky To Be, qui sont également chanteurs. «D’aussi loin que je me souvienne, il y avait toujours de la musique chez nous. Je n’ai jamais passé une journée sans entendre une chanson résonner dans la maison», déclare la jeune femme.

C’est sans surprise que l’on apprend que Stacy a fait ses premiers pas dans le monde du chant auprès de son père qui fredonnait des chansons au quotidien. «Je me souviens que lorsqu’on était encore petits, mes parents nous emmenaient, Sky et moi, faire du karaoké au Caudan. C’était l’un de mes moments préférés», avance la chanteuse.

Scènes internationales

Enfant, Stacy ne manquait aucune occasion de chanter. Elle participait à toutes les fêtes qu’organisait l’école. Elle a toujours su que c’est vers la chanson qu’elle se tournerait une fois adulte. A l’adolescence, Stacy se met à l’écriture. Petit à petit, elle commence à se faire connaître auprès du public lors de ses interprétations dans des fancy fairs. 

A l’âge de 16 ans, la jeune femme fait son entrée en studio d’enregistrement pour la première fois. Elle en ressort avec l’opus «Pou Moi». La chanson fait le buzz et Lioness est de plus en plus sollicitée pour ses performances. Sylvain Kallicharan, Baron, Bigg Frankii, La Nikita ou encore son frère Sky To Be ; très rapidement Stacy enchaîne les collaborations. Du sega au dancehall, en passant par le reggae et le zouk, la chanteuse touche à tous les types de musique.

Aujourd’hui âgée de 23 ans, Lioness Stacy vise encore plus haut. Elle rêve de scènes internationales, d’albums et de succès. Déjà très avancée musicalement, la jeune femme aspire à élever son niveau pour offrir encore plus de plaisir à son public. L’artiste envisage également d’ouvrir un jour sa propre entreprise. Pour cela, elle travaille avec acharnement et donne le meilleur d’elle-même.

Lioness Stacy



Les plus lus

Langue maternelle: «Le ‘kreol ghetto’ a ce besoin constant de se réinventer...

En cette la Journée internationale de la langue maternelle, le Dr Yannick Bosquet-Ballah, Senior lecturer in Language St...

Online typing job: a case of scamming reported to the Cybercrime Unit

Online job is one of the dream jobs of many people given the flexibility and the lucrative salary that come along. Howev...

Hannah Khan Juhoor: une âme bercée par la musique

Femme de caractère et pleine d’enthousiasme, Hannah Khan Juhoor est à la tête de Jerry N The Resistance. Elle a su insuf...

Crèche en entreprise: difficile accouchement

Si à l’étranger, la crèche en entreprise n’est pas un phénomène nouveau, à Maurice, l’idée peine à faire son chemin. Not...

Gaz ménager: découvrez les nouveaux prix des différentes bonbonnes

La baisse du prix des bonbonnes de 12 kilos, 6 kilos et 5 kilos prend effet à partir de ce vendredi 5 mai. Le ministre d...