Fabrice Narainsamy, le prodige des ciseaux

9 février 2020

S’il y a bien un «accessoire» indispensable à Fabrice Narainsamy, c’est son carnet de croquis. Ce carnet ne le quitte tout simplement jamais. D’ailleurs lorsque nous le rencontrons, le styliste de 25 ans le tient à la main. 

Stylé, celui qui est aussi directeur artistique et directeur national du concours de beauté Miss Globe Maurice, l’est assurément, de la tête aux pieds. Il a toujours été comme ça. «Bien arrangé», comme disait sa grand-mère.  Durant son enfance, à l’inverse des enfants de son âge, il n’aimait pas se salir. Adolescent, il prenait constamment soin de son apparence. Pas étonnant qu’il ait choisi la mode comme profession.  

C’est en 2017 que Fabrice Narainsamy s’envole pour la France pour des études en stylisme. Il rentre au pays après un an, contraint d’abandonner ses études. Le jeune homme passionné de mode ne se laisse pas pour autant gagner par le découragement, bien au contraire. Et se lance dans la vente de prêt-à-porter. 

Naissance d’Intemporel

Conseillé par son ami Jason, il décide de créer sa propre marque. C’est ainsi qu’«Intemporel» voit le jour. «Je me rappelle de la première séance photos dIntemporel. Je navais pas dargent pour payer le photographe ou encore le maquilleur. Jai dû chercher des sponsors, chose qui n’était pas aussi simple. Heureusement, ils ont cru en moi.» 

Après la publication des photos sur Internet, Fabrice Narainsamy voit sa carrière décoller. Son style accroche. Petit à petit, il se constitue une belle clientèle. Peu après, il tient son premier défilé au Hennessy Park Hotel. Le succès est au rendez-vous.

Sa notoriété grandit et en 2019, les services du styliste sont sollicités par Darielle Laviolette, la Miss Eco Tourisme International 2018. La jeune femme cherche un collaborateur  pour diriger un concours de beauté. Fabrice Narainsamy accepte ; l’aventure Miss Globe Mauritius commence. 

Gros projets à venir

Le succès de ce concours lui ouvre les portes d’un autre, Miss Grand Mauritius. Le directeur de Miss Grand confie à Fabrice Narainsamy la confection du costume de la Miss pour la compétition nationale au Brésil. «Cela a été une grande émotion de voir le costume que jai créé passer à la télévision sur des chaînes internationales.»

Le styliste ne compte toutefois pas se reposer sur ses lauriers. Bourreau du travail, il projette, cette année, de lancer une collection pour homme et femme. «Je ne peux pas en dire plus. Jai de gros projets mais comme on dit, lorsquon parle trop, les rêves naboutissent pas.» Un message à ses fans ? «Continuez à me suivre, il y aura tout plein de surprises pour lannée 2020. Plus dextravagance, plus de défilés, plus daudace et plus de tenues !»



Les plus lus

Gaz ménager: découvrez les nouveaux prix des différentes bonbonnes

La baisse du prix des bonbonnes de 12 kilos, 6 kilos et 5 kilos prend effet à partir de ce vendredi 5 mai. Le ministre d...

Tipla partaze : un millefeuille avec Akshay Seebaluck

On n’interrompt pas un artiste à l’ouvrage. Quand le peintre a posé ses couleurs, nous nous installons autour d’un caf...

Concert : dernier passage sur Terre

Sébastien Margéot donne un ultime rendez-vous à ses fans, le samedi 12 octobre au Caudan Arts Center, pour clore la...

Faux billets en circulation dans le Sud: un mécanicien de 42 ans arrêté

Mamad Imtiaz Pachoo est accusé provisoirement de «Counterfeited Bank Note», sous l’article 42 de la Bank of Mauritius Ac...

Saisie de 95 kg de cocaïne : où était la douane ?

Les douaniers avaient des instructions : les engins de chantier importés devaient être contrôlés. Deux travailleurs...