En plein confinement, Noor Rizvi sort gratuitement son album Soulful

11 mai 2020

Noor Rizvi, Soulful

Il sort son album en plein confinement et le distribue gratuitement aux Mauriciens. Lui, c’est Noor Rizvi. Âgé de 26 ans, ce chanteur nous fait voyager à travers son album Soulful. Rencontre.

Authentique. C’est ainsi que l’on pourrait décrire cet habitant de Bambous. Son album Soulful correspond d’ailleurs à sa personnalité et laisse transparaître toute son originalité. On retrouve des chansons en créole, hindi, bhojpuri, français et anglais ; un vrai melting pot qui mérite d’être entendu.

S’inspirant des plus grands chanteurs de communautés diverses, Noor transmet à sa musique la beauté de l’unité. «Pour réaliser cet album, je me suis inspiré de la vie elle-même. J’ai également pris exemple sur des artistes tels que Kaya, Berger Agathe, Lucky Ali, Nusrat Fatah, Ali Khan, entre autres. Mes chansons parlent de paix et d’amour. Je n’ai aucune chanson qui soit vulgaire ou déplacée sur cet opus», fait ressortir le jeune homme.

Pour que Soulful puisse voir le jour, Noor a investi trois ans de sa vie. S’il a pris autant de temps, pourquoi l’offrir gratuitement au public ? «Simplement pour qu’il puisse être apprécié à sa juste valeur. J’ai mis beaucoup d’amour et de persévérance dans ce projet. J’ai appris de nombreuses choses et, surtout, j’ai gagné en sagesse et en maturité. Je ne pouvais pas mettre un prix sur quelque chose d’aussi sentimental», répond le jeune homme.

Do Din, la chanson phare de l’opus

Est-ce que l’album est disponible sur les sites de téléchargement légal ? À cette question, Noor indique que ce n’est pas encore le cas. «Tous ceux qui veulent écouter l’album doivent me contacter sur Facebook ou WhatsApp. Après le confinement, l’album sera mis en ligne par l’équipe technique.»

Même si chaque chanson a une histoire à raconter, Do Din est sans aucun doute la chanson phare de l’opus. «Do Din est le cri du cœur d’une maman à son enfant. Elle lui conseille d’aimer au jour le jour car demain n’appartient à personne. C’est aussi un message où la situation de deux personnes qui aiment se disputer est mise en avant», avance Noor.

La sortie de l’album a dû se faire sans promotion à cause de la pandémie. Mais Noor est loin d’être abattu par cette situation.  «J’avais prévu de sortir mon album au mois d’avril mais aucune date n’avait été confirmée. Je me suis retrouvé bloqué par le confinement. Pas de publicité, pas de passage à la radio. Mais je me suis dit que ce serait bien de sortir l’album pour aider les Mauriciens à vivre ce confinement avec gaieté», conclut le jeune homme.

confinement | Musique | Noor Rizvi | Soulful



Les plus lus

Nouvel an chinois: bons baisers des Etats-Unis

Les souvenirs lui reviennent. Ceux de sa grand-mère s’affairant dans la cuisine. Le parfum qui se dégageait des bons pet...

Gaz ménager: découvrez les nouveaux prix des différentes bonbonnes

La baisse du prix des bonbonnes de 12 kilos, 6 kilos et 5 kilos prend effet à partir de ce vendredi 5 mai. Le ministre d...

Dépossession de terres: les descendants d’esclaves attendent toujours réparation...

Enième effet d’annonce ou réelle volonté, politique surtout, de venir en aide aux victimes de dépossession de terres ? D...

Coronavirus: le SOS des artistes qui ont perdu leur gagne-pain

  «Mo nepli kone si mo pou ena manze pou donn mo fami ban mwa ki pe vini…» Le musicien Serge Bhodoo est rongé...

Special Response Group: ces femmes au front

Le Special Response Group de la SSU compte une vingtaine de policières. Ces femmes sont en première ligne pour affronter...