[VIDEO] Eco-Warriors: l’app qui rend l’apprentissage fun

7 février 2020

Eco-Warriors

Eco-Warriors ou comment rendre le tri sélectif, le recyclage, l’histoire et la géographie «fun». Ce jeu mobile éducatif est le premier à avoir reçu le patronage de l’Unesco sur le continent africain. Son concepteur, Brian Dean, en dit plus à zordi.mu : https://tinyurl.com/vzff85z

Posted by ZORDI on Friday, February 7, 2020

«Apprendre en s’amusant». Tel est la devise des créateurs du Eco-Warriors Project. Jonglant entre son amour pour les jeux et la bande dessinée, Brian Dean a conceptualisé, avec l’aide de son épouse et collaboratrice Veda, le tout premier jeu mobile éducatif à avoir reçu le patronage de l’Unesco sur le continent africain.

 Cofondateur et CEO de Panda & Wolf Holding, il nous parle du fulgurant succès de son application. Eco-Warriors est un jeu éducatif qui apprend aux enfants le tri sélectif, le recyclage, l’histoire et la géographie de l’océan indien à travers le processus de gamification. Il comporte quatre catégories focalisant sur  Maurice, Rodrigues, Réunion et Madagascar et dix sous-catégories pour chaque pays. Chaque niveau contient trois étapes ; le ramassage, le tri et le recyclage de plastique, de papier et de verre, totalisant 120 étapes.

 Le couple Dean, avec le soutien d’une équipe de 16 personnes incluant des web designers, développeurs, pédagogues et  journalistes, a consacré à peu près une année au développement de  ce projet. «Ça n’a pas été facile, nous sommes très limités à Maurice il n’y a personne qui apprend vraiment le game developping», déplore-t-il.

Quel était l’objectif derrière la création de cette application ? «Eduquer les adultes c’est plus difficile, il faut commencer à la base avec les enfants», soutient Brian Dean. Inculquer les valeurs du recyclage, la protection de l’environnement et la non-pollution dès un jeune âge est primordial. «Pratiquement chaque mois, on peut voir des campagnes de nettoyage à travers l’île. Certes, les gens se déplacent en grand nombre pour ramasser des déchets au grand air, mais ça s’arrête là. L’éducation sur le recyclage et le tri sélectif n’y figurent pas», explique-t-il.

Désormais, le jeu est inclus dans le cursus scolaire mauricien et est disponible dans environs 278 écoles primaires à travers le pays. «Les élèves ont la possibilité d’en apprendre davantage sur les lieux historiques, les plantes endémiques, la géographie et l’héritage culturel de chaque pays», avance Brian Dean. L’application peut également être téléchargée gratuitement sur App Store pour les utilisateurs d’IOS et sur Play Store pour les appareils Android.

 Parmi leurs projets, on compte aussi  Discover Mauritius, qui est un travel and tourism media et Homepanda, un real-estate finding app. Panda & Wolf a collaboré avec plusieurs groupes internationaux, dont Daimler en Allemagne, South African Airways et plusieurs organisations associées au ministère du Tourisme en Inde. «Nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin.» L’équipe travaille actuellement pour lancer Eco-Warriors Madagascar au début du mois de mars et Eco Warriors South Africa en septembre. «Nous voulons distribuer ce projet à grande échelle dans le plus d’écoles possibles», affirme Brian Dean.



Les plus lus

[VIDEO] Lemond Kare: une prophétie réalisée

Lemond Kare, lancé le 12 avril, symbolise notre époque et ses maux. Tout en respectant le confinement, The Prophecy trav...

[VIDEO] Découvrez le clip de To merit enn kouronn chanté par Linzy Bacbotte

C’est à 10 h 30, ce jeudi 16 avril, que le clip vidéo a été lancé. La chanteuse Linzy Bacbotte pose sa voix sur To merit...

Henrietta: il enfreint le couvre-feu pour vendre du gandia à l’ADSU

Un dealer de 29 ans a été pris au piège alors qu'il remettait du gandia à des officiers de l'ADSU, hier lundi 4 mai. Une...

Coronavirus: le masque N95 plus efficace qu’un masque chirurgical

Le port du masque est plus que jamais d’actualité. Il s’agit de la seule véritable protection contre le coronavirus, sel...

Respirateur artificiel local: un premier prototype d’ici la semaine prochaine

Un groupe d'une quarantaine de volontaires incluant étudiants en ingénierie, ingénieurs et médecins travaillent actuelle...